La rue de Rivoli

La rue de Rivoli
La rue de Rivoli - Vue du jardin des Tuileries

La rue de Rivoli – Vue du jardin des Tuileries

La partie la plus caractéristique, située entre la place de la Concorde et la place du Palais-Royal, est aménagée à partir de 1802. Œuvre des architectes Pierre-François Fontaine et Charles Percier, la rue se singularise par ses immeubles à arcades surmontés de combles bombés. Ce type de comble existe dès le XVIe siècle et réapparaît à la fin du XVIIIe siècle. Le comble a été toutefois réhaussé de plusieurs étages au fil du temps.Avec ses immeubles à arcade faisant face au jardin des Tuileries -, la rue de Rivoli présente la même ordonnance que la place des Vosges ou que les galeries du Palais-Royal. Mais elle invente un nouveau modèle urbain : galeries à arcades ouvrant sur des boutiques au rez-de-chaussée, balcons filants au 1er et 4e étage, grandes fenêtres moulurées néo-Renaissance d’inspiration italienne, grand comble arrondi. C’est en outre un des plus exemples d’architecture néo-classique à Paris.

La rue de Rivoli

La rue de Rivoli

Le premier tronçon de la rue de Rivoli longe, d’Ouest en Est, l’hôtel de Saint-Florentin, l’hôtel Meurice, le Jardin des Tuileries, le Palais du Louvre, le Palais-Royal. Sous le Second Empire, un second tronçon est aménagé entre le palais-Royal et la rue Malher. Il longe, d’Ouest en Est, le Louvre des Antiquaires, le temple de l’Oratoire du Louvre, la Samaritaine, la Tour Saint-Jacques, l’Hôtel de Ville, le Bazar de l’Hôtel de Ville, la mairie du 4e arrondissement. Ce deuxième tronçon, connecté à la rue Saint-Antoine, permet de créer un grand axe Est-Ouest dans le centre de Paris.

Pour l’architecte Pierre-François Fontaine, voir également l’arc de triomphe du Carrousel, la chapelle expiatoire, la chapelle royale Saint-Ferdinand, le palais du Louvre, le Palais-Royal, la maison Debauve et Gallais.

Pour l’architecte Charles Percier, voir également l’arc de triomphe du Carrousel, le palais du Louvre, la maison Debauve et Gallais.

Sources :
Godoÿ (Philippe), Guide du promeneur 1er arrondissement, Paris , Parigramme, 1999.
Mignot (Claude), Grammaire des immeubles parisiens, Paris, Parigramme, 2004.
Guide du Patrimoine Paris, sous la direction de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Paris, Hachette, 1994.

Adresse : rue de Rivoli

Métro : Palais-Royal, Tuileries, Concorde

Arrondissement : 1er

Téléphone :