L’église Saint – Philippe du Roule

L’église Saint - Philippe du Roule

L’église Saint-Philippe du Roule est l’archétype de l’église classique française inspirée des basiliques paléochrétiennes.

L’église Saint-Philippe du Roule

L’église Saint-Philippe du Roule

Une œuvre de jeunesse de Jean-François Chalgrin

Les plans sont dessinées en 1764 par le jeune architecte Jean-François Chalgrin (1739-1811). L’austérité et la monumentalité de ses réalisations futures, caractéristiques du style Louis XVI, s’affirment déjà.

L’église est bâtie de 1774 à 1784. Beaucoup d’églises de cette époque s’inspirent du modèle des basiliques paléochrétiennes. Saint-Philippe du Roule en est l’un des exemples les mieux réussis. La façade reste d’une grande sobriété : au centre de la composition, un portique supporté par quatre colonnes doriques et surmonté d’un fronton triangulaire. De chaque côté du portique, une grande porte rectangulaire est surmontée d’une corniche.

Cette composition se retrouve dans plusieurs églises parisiennes du XIXe siècle : Saint-Pierre du Gros Caillou, Notre-Dame de Lorette, Saint-Vincent de Paul.

L'église Saint-Philippe du Roule - La nef et le chœur au fond

L’église Saint-Philippe du Roule – La nef et le chœur au fond

Un volume intérieur d’une grande simplicité

A l’intérieur, le vaisseau central est couvert d’une voûte en berceau portée par des colonnes ioniques. Cette voûte est en bois. Les collatéraux sont surmontés d’une voûte mais ne sont pas dotés de chapelles : elle sont remplacées par de simples autels adossés aux murs.

En 1846, l’architecte Etienne-Hippolyte Godde agrandit l’église : à cette occasion, il crée un déambulatoire à l’arrière de l’abside et ajoute au fond une chapelle dédiée à la Vierge.

En 1853, Victor Baltard ajoute une grande chapelle perpendiculaire à l’église, appelée chapelle des catéchismes.

L’église Saint-Philippe du Roule est ouverte tous les jours au public.

Pour l’architecte Jean-François Chalgrin, voir également le Collège de France, l’Arc de Triomphe de l’Etoile, la chapelle de la congrégation du Saint-Esprit, l’église Saint-Sulpice, l’hôtel de Saint-Florentin, l’hôtel de Luzy, l’hôtel Cromot du Bourg.

Pour l’architecte Etienne-Hippolyte Godde, voir également l’église Saint-Pierre-du-Gros-Caillou, l’église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle, l’église Saint-Denys-du-Saint-Sacrement, le séminaire de Saint-Sulpice.

Pour l’architecte Victor Baltard, voir également l’église Saint-Ausgustin, les Halles de Paris, l’hôtel du Timbre, la mairie du 2e arrondissement,