Logements Rue Cardinet

Logements Rue Cardinet

Logements Rue Cardinet

Logements Rue Cardinet

Les architectes Roger Anger, Mario Heymann et Pierre Puccinelli se sont singularisés pendant les années 1960 et 1970 par leurs recherches formelles, en réaction à la banalité de l’architecture fonctionnaliste de l’après-guerre. Ils ont produit dans Paris une série d’immeubles sculpturaux présentant une grande plasticité : rue Barrault, rue Saint-Ambroise, rue Erard, rue de Lourmel, rue des Pyrénées, etc.

Réalisant que leurs constructions engendrent des surcoûts d’étanchéité dus aux nombreux décrochements en façade, les trois architectes s’efforcent dans un deuxième temps de produire une esthétique similaire mais à des coûts plus raisonnables.

Livré en 1962, l’immeuble de logements de la rue Cardinet en est l’un des meilleurs exemples. Sur la rue Cardinet, la façade adopte un parti très en vogue à cette époque : les balcons filants continus. Sur la rue Nollet, la façade présente à l’inverse une plasticité plus sophistiquée : des loggias à double hauteur s’imbriquent entre elles.

Pour les architectes Roger Anger, Mario Heymann et Pierre Puccinelli, voir également l’immeuble de logements rue Barrault, l’immeuble 209 rue des Pyrénées, l’immeuble de logements 283 rue des Pyrénées, l’immeuble rue Erard, l’immeuble de logements boulevard Vincent Auriol, l’immeuble rue de Lourmel, l’immeuble de logements avenue Paul Doumer, l’immeuble de bureaux rue Bayard, l’immeuble de logements rue de Vaugirard., la résidence Xaintrailles, les Provinciales de Vaugirard, logements rue Sainte-Amboise, les logements rue Claude Terrasse.

Source :
Lapierre (Eric), Guide d’architecture Paris 1900-2008, Paris, Pavillon de l’Arsenal, 2008.

Adresse : rue Cardinet

Métro : Pont-Cardinet

Arrondissement : 17e

Téléphone :