L’hôtel Le Brun

L’hôtel Le Brun
L’hôtel Le Brun

L’hôtel Le Brun

Un parti architectural d’un style nouveau

En 1699, Charles II Le Brun, auditeur à la Cour des Compte, hérite des biens de son oncle, le célèbre Charles Le Brun, 1er peintre du roi Louis XIV et directeur de l’Académie royale de Peinture et de Sculpture. Le Brun confie la construction d’un hôtel pour son propre compte à l’architecte Germain Boffrand (1667-1754). Boffrand n’est pas encore très connu mais l’hôtel Le Brun va justement lui apporter une certaine notoriété auprès de l’aristocratie parisienne.

L’hôtel présente un plan massé assez nouveau pour l’époque. Ses quatre façades ont reçu un traitement décoratif. Côté rue, la façade principale est axée sur un avant-corps de trois travées; il est surmonté d’un fronton triangulaire contenant les armes des Le Brun surmontées d’une couronne comtale. Côté jardin, la décoration sculptée est l’œuvre d’Anselme Flamen, tout à l’honneur du peintre Le Brun : allégories de la Peinture et de la Sculpture, l’Immortalité présentant le portrait du peintre à Minerve. A l’origine, l’hôtel est masqué de la rue par une rangée de maisons. Aujourd’hui, il est dégagé et précédé d’une grille en fer forgé.

Des résidents célèbres

Le peintre Watteau passe ses dernières années à l’hôtel Le Brun de 1718 à 1721. Le naturaliste Georges-Louis de Buffon y habite en 1766 : il travaille tout à côté au Jardin des Plantes où il se consacre à l’histoire naturelle. Ancien siège de Paris-Habitat (ex-Opac), l’hôtel Le Brun est racheté en 2009 par le groupe de presse Particulier à Particulier (PAP) pour un montant d’environ 35,5 millions d’euros. Le PAP a installé son siège social dans cet hôtel et dans l’immeuble neuf mitoyen le centre d’affaires le Cardinal.

Pour l’architecte Germain Boffrand,voir également l’hôtel de Soubise, l’hôtel de Seignelay, l’hôtel Amelot de Gournay, l’hôtel de Beauharnais, l’hôtel de la Chancellerie d’Orléans, l’hôtel de Villars, l’hôpital de la Pitié-Salpétrière, les trésors cachés du Petit Luxembourg, l’église Saint-Merri.

Sources :
Guide du Patrimoine Paris, sous la direction de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Paris, Hachette, 1994.

Adresse : 9 rue Cardinal Lemoine

Métro : Cardinal Lemoine

Arrondissement : 5e

Téléphone :