L’église Saint-Merri

L’église Saint-Merri

L’église Saint-Merri est une belle église de style gothique flamboyant.

L'église Saint-Merri - Le portail

L’église Saint-Merri – Le portail

La crypte de l’église se situe à l’emplacement d’une chapelle où saint Merry (ou Merri), abbé de Saint-Martin d’Autun, est inhumé en 700.

L’actuelle église Saint-Merri date du début du XVIe siècle. Elle est bâtie à l’emplacement d’une église élevée au XIIIe siècle. Alors que la Renaissance a déjà commencé, son style est gothique flamboyant. Son plan évoque encore celui de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Toutefois, la présence d’un second collatéral uniquement sur le flanc droit de la nef est inhabituel.

La nef de l’église est achevée en 1520. Le transept porte la date de 1526. Sur le bras droit du transept, les deux escaliers à vis de Saint-Gilles sont de remarquables ouvrages d’architecture.

L'église Saint-Merri - vue de la fontaine Stravinsky

L’église Saint-Merri – vue de la fontaine Stravinsky

La façade Ouest est sans doute la plus admirable. Son abondant décor sculpté comprend dais, arcatures, baldaquins et des frises de feuillages et d’animaux. Le portail comprend trois portes ogivales. Les voussures sont sculptées de nombreuses statuettes refaites en 1842 et remplaçant celles détruites à la Révolution.

L'église Saint-Merri : le portail de style gothique flamboyant

L’église Saint-Merri : le portail de style gothique flamboyant

Sur le flanc droit de la nef, la chapelle de la Communion a été édifiée en 1743 par Pierre-Louis Richard sur les plans de Germain Boffrand.

Situé au n°76 rue de la Verrerie, le presbytère de Saint-Merri est construit en 1732 par l’architecte Jean-François Blondel, puis complété par Pierre-Louis Richard.

L'église Saint-Merri - Le chœur

L’église Saint-Merri – Le chœur

Pour l’architecte Jean-François Blondel, voir également la maison du Bras d’or.

Source :
Guide du patrimoine Paris, sous la direction de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Paris, Hachette, 1994.

VISITES GUIDÉES