L’hôtel
de Rohan-Montbazon

L’hôtel de Rohan-Montbazon

L'hôtel de Rohan-Montbazon

L’hôtel de Rohan-Montbazon

Cet hôtel aurait été construit en 1719 par l’architecte Pierre Cailleteau, dit Lassurance, pour la princesse de Rohan-Montbazon. L’historien de l’Art Michel Gallet ne le cite pourtant pas dans sa notice sur cet architecte (dans Les architectes parisiens du XVIIIe siècle). L’édifice a été visiblement agrandi, surélevé (il ne devait comporter qu’un seul niveau à l’origine), remanié voire entièrement reconstruit dans le courant du XIXe siècle. A l’intérieur subsiste un salon Empire dont le décor est inscrit MH.

L'hôtel de Rohan-Montbazon

L’hôtel de Rohan-Montbazon

Après la mort de la princesse en 1750, l’hôtel devient la propriété du financier Jean-Marie Richard, receveur général des finances de Tours, puis en 1783 de son frère, Louis Richard de La Bretèche, collectionneur d’art.

En 1792, l’hôtel est vendu à Mme Raymond de Saint-Sauveur. En 1823, il est acquis par le vicomte de La Panouse. Devenu la propriété du comte Pillet-Will, il est ensuite habité par la couturière Coco Chanel qui y reçoit Picasso, Misia Sert, Diaghilev et Stravinsky.

L'hôtel de Rohan-Montbazon : le bâtiment sur rue construit au XIXe siècle

L’hôtel de Rohan-Montbazon : le bâtiment sur rue construit au XIXe siècle

En 1876, l’architecte Decloux fut chargé de reconstruire le bâtiment sur rue, de style éclectique, percé de deux portes cochères.

Pour l’architecte Pierre Cailleteau dit Lassurance, voir également le Palais-Bourbon, l’hôtel de Lassay, l’hôtel de Montmorency-Luxembourg, l’hôtel de Rothelin-Charolais, l’hôtel de Maisons, l’hôtel de Roquelaure.

L'hôtel de Rohan-Montbazon

L’hôtel de Rohan-Montbazon

Sources :
Hillairet (Jacques), Dictionnaire historique des rues de Paris, Paris, 1960.
Sorel (Philippe), Guide du promeneur 8e arrondissement, Paris, Parigramme, 1995.

Adresse : 29 rue du faubourg saint-Honoré

Métro : Concorde

Arrondissement : 8e

Téléphone :