Le presbytère
de l’église Saint-Merri

Le presbytère de l’église Saint-Merri
Le presbytère de l'église Saint-Merri : le portail

Le presbytère de l’église Saint-Merri : le portail

En 1729, l’abbé Mettra, curé de l’église Saint-Merri, charge l’architecte Jean-François Blondel de construite un presbytère au sud de l’église.

Le presbytère de l'église Saint-Merri

Le presbytère de l’église Saint-Merri

Ce bâtiment rectangulaire longe la rue de la Verrerie et communique avec le bas-côté droit de l’église. La porte est encadrée de pilastres cannelés qui soutiennent une corniche sur laquelle repose deux pots à feu sculptés sur lesquels s’enroulent une guirlande de fleur.

Le presbytère de l'église Saint-Merri

Le presbytère de l’église Saint-Merri

Au 1er étage, la fenêtre cintrée est sommée d’une corniche sur laquelle sont assis des angelots. Les décors sculptés sont l’œuvre de Michel-Ange Slodtz (1705-1764). Avec son frère Sébastien, il réalisera vers 1750-1760 le chœur de l’église Saint-Merri, de style baroque. Les travaux du presbytère sont achevés plus tard par les architectes Pierre-Louis Richard et Germain Boffrand.

Le presbytère de l'église Saint-Merri

Le presbytère de l’église Saint-Merri

Pour l’architecte Jean-François Blondel, voir également la maison Moreau, la maison Maillard de Ballore, la maison locative rue de la Verrerie, la maison Hénaut, l’hôtel Guillier d’Hauteville.

Source :
Gallet (Michel), Les architectes parisiens du XVIIIe siècle, Paris, Mengès, 1995.

Adresse : 76 rue de la Verrerie

Métro : Hôtel de Ville

Arrondissement : 4e

Téléphone :