Conservatoire national supérieur
de musique et de danse
de Paris

Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris

Le conservatoire national supérieur de musique et de danse: l’aile sud

Le Conservatoire de Musique et de Déclamation

En 1784, une Ecole royale de chant est créée pour fournir à l’Opéra des chanteurs de talent. Elle s’installe dans l’hôtel des Menus-Plaisirs édifié à partir de 1763 par l’architecte Louis-Alexandre Giraud. L’entrée du bâtiment est située rue Bergère (emplacement du 2-10 rue Bergère). Sous l’Empire, Napoléon 1er renomme l’école qui devient le Conservatoire de Musique et de Déclamation : outre la musique, l’art dramatique y est également enseigné. En 1811, de nouveaux bâtiments sont adjoints rue du Conservatoire par l’architecte François-Jacques Delannoy dont un magnifique théâtre à l’italienne.

Le conservatoire national supérieur de musique et de danse : l’aile ouest

Le conservatoire de la rue de Madrid

En 1911, Musique et Art dramatique sont scindés en deux : le conservatoire de Musique déménage au n°16 rue de Madrid dans les locaux de l’ancien petit collège tandis que l’Art dramatique reste enseigné dans le Conservatoire national supérieur d’Art dramatique de la rue du Conservatoire.

Le conservatoire national supérieur de musique et de danse : l’aile Est dédiée à la danse

Le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris

Les locaux de la rue de Madrid étant jugé trop vétustes, le conservatoire migre dans le nouveau Conservatoire national Supérieur de Musique et de Danse de Paris situé dans le parc de la Villette. Il doit permettre à 1200 étudiants de se former. Inauguré en 1990, ce nouvel équipement représentant une surface de 40.000 m2 est l’œuvre de l’agence d’architecture Christian de Portzamparc. Pensé comme « un monastère moderne ouvert sur la ville », l’édifice est conçu selon un plan en équerre. Sur l’avenue Jean-Jaurès (au Sud), le bâtiment présente une longue façade blanche constituée de quatre plots séparés par des puits de lumière. Ils sont unifiés par un puissant toit incliné et se reflètent dans un plan d’eau. Cette partie concentre trois salles publiques et 170 salles et studios de travail.

Le conservatoire national supérieur de musique et de danse : le patio jardin situé dans la cour intérieure

Perpendiculaire à l’aile Sud, l’aile Ouest est un long volume continu coiffé d’une grande toiture ondulante. Elle abrite la médiathèque (riche de 100.000 documents), le gymnase et des logements pour étudiants. Protégée de la rue et non accessible au public, la cour intérieure est composée d’une succession d’événements architecturaux : patio-jardin semi-enterré sur lequel donne de grandes salles de répétition, volume conique de la salle d’orgue, cage de scène. Enfin, la courte aile Est située face à la fontaine aux Lions est dédiée à la Danse. Située de l’autre côté de cette fontaine, la Cité de la Musique-Philharmonie II a été livrée en 1995 par la même agence d’architecture.

Le conservatoire national supérieur de musique et de danse : l’aile sud

Sources :
Agence d’architecture Christian de Portzamparc
Conservatoire de Paris

Adresse : 209 avenue Jean Jaurès

Métro : Porte de Pantin

Arrondissement : 19e

Téléphone :