Les hôtels de Coislin Moreau – Desproux Rouillé de l’Etang et d’Aumont

Les hôtels de Coislin Moreau - Desproux Rouillé de l’Etang et d’Aumont

Construits à partir de 1770, les hôtels de Coislin, Moreau-Desproux, Rouillé de l’Etang et d’Aumont bordent la place de la Concorde. Ils forment le pendant de l’hôtel du Garde-Meuble, rebaptisé hôtel de la Marine.

Les hôtels de Coislin, Moreau-Desproux, Rouillé de l’Etang et d’Aumont.

Les hôtels de Coislin, Moreau-Desproux, Rouillé de l’Etang et d’Aumont.

Une place royale en l’honneur de Louis XV

Ange-Jacques Gabriel (1698-1782) est l’architecte retenu pour le dessin de la place Louis XV, rebaptisée place de la Concorde sous la Révolution. Ouverte sur trois côtés (jardin des Tuileries, Seine, avenue des Champs-Elysées), cette place est la plus vaste de Paris. Elle est achevée en 1772.

Deux bâtiments jumeaux

Ange-Jacques Gabriel dessine deux grands bâtiments jumeaux fermant la place au Nord. Celui situé à l’Est de la rue Royale est achevé en 1772. Il abrite le garde-meuble de la Couronne et prend le nom d’hôtel du Garde-Meuble. Depuis la Révolution, il a été rebaptisé hôtel de la Marine.

Le bâtiment situé à l’Ouest de la rue Royale est identique. Sa façade se compose d’un grand péristyle encadré par deux pavillons d’angle. Les pavillons sont surmontés de frontons : on y reconnaît des allégories de l’Agriculture, du Commerce, de la Magnificence et de la Félicité publique.

La salle à manger de l'hôtel Crillon (ancien hôtel d'Aumont)

La salle à manger de l’hôtel Crillon (ancien hôtel d’Aumont)

Un parti architectural original

L’unité apparente du bâtiment ne laisse pas deviner sa distribution intérieure. En effet, derrière cette composition unifiant la façade sont juxtaposés quatre hôtels particuliers indépendants, ce qui est un parti original pour cette époque.

D’Est en Ouest, la façade embrasse l’hôtel de Coislin (n°4), l’hôtel Moreau-Desproux (n°6), l’hôtel Rouillé de l’Etang (n°8), l’hôtel d’Aumont (n°10). L’hôtel d’Aumont est la nouvelle demeure des ducs d’Aumont, qui habitaient jusqu’ici l’hôtel d’Aumont dans le Marais.

L’hôtel Moreau-Desproux et l’hôtel Rouillé de l’Etang sont l’œuvre de l’architecte Pierre-Louis Moreau-Desproux (1727-1794), maître général des bâtiments de la Ville de Paris.

Aujourd’hui, l’hôtel de Coislin est occupé par des sièges sociaux de sociétés, l’hôtel Moreau-Desproux par l’Automobile Club de France, l’hôtel d’Aumont par un célèbre hôtel ouvert en 1911, l’hôtel de Crillon.

Pour l’architecte Ange-Jacques Gabriel, voir également la place de la Concorde, l’hôtel de la Marine, l’école militaire.

Pour l’architecte Pierre-Louis Moreau-Desproux, voir également l’église Saint-Eustache, le pavillon Carré de Baudouin, le Palais-Royal, la fontaine des Haudriettes.

Sources :
Guide du patrimoine Paris, sous la direction de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Paris, Hachette, 1994.
– Sorel (Philippe), Guide du promeneur 8e arrondissement, Paris , Parigramme, 1995.

VISITES GUIDÉES