Le Conservatoire de Musique Erik Satie

Le Conservatoire de Musique Erik Satie

Le Conservatoire de Musique Erik Satie réalisé par Christian de Portzamparc est son premier projet construit consacré à l’univers de la musique.

Le onservatoire de Musique Erik Satie

Le onservatoire de Musique Erik Satie

Christian de Portzamparc est le premier architecte français à recevoir le prestigieux Pritzker Architecture Prize en 1994, le plus grand prix récompensant un architecte.

Inauguré en 1984, cet équipement est son premier projet “musical” réalisé. Le programme comprend un conservatoire d’arrondissement et un foyer pour personnes âgées. Architecte du mouvement et de la fragmentation, Portzamparc crée ici une faille entre le conservatoire, véritable petit monument du quartier, et le foyer à vocation résidentielle. Cette faille donne un accès à l’îlot.

Au lieu de se focaliser sur le carrefour, l’architecte greffe sur le plan carré de l’école de musique une tour cylindrique évoquant un phare et contenant l’escalier. Le symbolisme de l’équipement municipal est exprimé par le parvis d’entrée et par le fronton triangulaire qui coiffe l’édifice.

Le conservatoire de musique Erik Satie

Le conservatoire de musique Erik Satie

Le dynamisme de la façade sur la rue de l’Université est renforcé par l’hélice ajourée qui enveloppe la tour, dialoguant avec la découpe d’une de ses ouvertures. Le corps du bâtiment, relativement fermé, est dédié aux studios de musique. Le dernier étage en attique, très lumineux, est occupé par la salle de danse.

Pour l’architecte Christian de Portzamparc, voir également les logements des Hautes-Formes, la Cité de la Musique, le siège du journal le Monde, le palais des Congrès, l’hôtel Renaissance, les logements rue Nationale.

Source :
– Christian de Portzamparc, Jean-Pierre Le Dantec, Le Regard, 1995.

VISITES GUIDÉES