Le Crédit Municipal
Le Mont-de-Piété

Le Crédit Municipal Le Mont-de-Piété

Le Mont-de-Piété - 1er bâtiment rue des Blancs-Manteaux

Le Mont-de-Piété – 1er bâtiment rue des Blancs-Manteaux

En 1631, Théophraste Renaudot, médecin de Louis XIII, philanthrope et ami de Richelieu, est nommé Commissaire général des pauvres. Le 27 mars 1637, le roi Louis XIII l’autorise à ouvrir un Mont-de-Piété à Paris. Inventée en Italie au XVe siècle sous le nom de « Monte di Pieta », cette institution, est un établissement de prêt sur gage créé pour combattre l’usure et les taux d’intérêt abusifs. En 1642, 58 villes de France sont autorisées à ouvrir un Mont-de-Piété. Supprimé en 1644 à cause d’un taux d’usure abusif, le Mont-de-Piété est rétabli en 1777 par le roi Louis XVI face au développement de la mendicité.

Le Mont-de-Piété - La cour intérieure du 2e bâtiment, rue des Francs-Bourgeois

Le Mont-de-Piété – La cour intérieure du 2e bâtiment, rue des Francs-Bourgeois

En 1778, un nouvel établissement du Mont-de-Piété est inauguré au n°16 rue des Blancs-Manteaux. En 1784-1785, l’établissement est agrandi sur la rue des Francs-Bourgeois. L’architecte Charles-François Viel (1745-1819) édifie un grand bâtiment de style Louis XVI. Sur la façade, les deux premiers niveaux présentent des bossages et jouent sur le relief. A l’inverse, les deux niveaux supérieurs sont lisses; les fenêtres sont surmontées d’une corniche sur consoles. Une frise de métopes et de triglyphes couronne la façade.

Au n°53 bis, Viel construit également la salle des ventes coiffée d’une coupole circulaire en pierre inspirée de la Halle aux blés. En 1893, elle est remplacée par une coupole en métal, plus légère. Cette salle est devenue depuis 1981 le restaurant le Dôme du Marais. Le 24 octobre 1918, un décret transforme les Monts-de-Piété en caisses de Crédit Municipal. Le Mont-de-Piété de Paris devient ainsi le Crédit Municipal de Paris.

Le Mont-de-Piété - La tour de Philippe-Auguste

Le Mont-de-Piété – La tour de Philippe-Auguste

Dans l’enceinte du Crédit Municipal subsiste une tour ronde datant de l’enceinte de Philippe-Auguste. Cette base est surmontée au XIXe siècle par une tour plus petite en brique. Le tracé au sol indique la position de l’ancienne muraille.

L’histoire et l’architecture du Mont-de-Piété sont commentées dans la visite guidée du Marais.

Pour l’architecte Charles-François Viel, voir également l’hôpital La Rochefoucauld, l’hôpital Cochin, la prison de la Petite Force, Les Petites Loges.

Sources :
Chadych (Danielle), Le Marais, évolution d’un paysage urbain, Paris, Parigramme, 2010.
Crédit municipal

Adresse : 55 Rue des Francs Bourgeois et rue des Blancs-Manteaux

Métro : Rambuteau ou Hôtel de Ville – Tel : 01 44 61 64 00

Arrondissement :

Téléphone : 01 44 61 64 00