Le château
de Champs-sur-Marne

Le château de Champs-sur-Marne

Le château de Champs-sur-Marne : la façade donnant sur le jardin

La maison de plaisance d’un financier

La construction de ce vaste château en pierre de taille est initiée en 1699 par un financier, Charles Renouard de La Touanne. Les plans sont confiés au grand architecte Pierre Bullet et à son fils, Jean-Baptiste Bullet de Champlain. Suite à la banqueroute de Renouard en 1701, un autre financier célèbre, Paul Poisson de Bourvallais, va s’attacher à terminer l’édifice entre 1703 et 1707 et à le doter d’un magnifique parc à la française. Il confiera peu après à Bullet de Champlain le projet de l’hôtel de Bourvallais (1708), place Vendôme, actuel siège du ministère de la Justice. Le domaine de Champs va connaitre plusieurs propriétaires successifs au cours du XVIIIe siècle : la princesse de Conti, le 2e duc de La Vallière, puis la marquise de Pompadour, favorite de Louis XV, locataire de 1757 à 1759.

le château de Champs-sur-Marne : le salon chinois ©www.tourisme-valdemarne.com

D’éblouissants décors intérieurs

La grande sobriété des façades rattache Champs au style classique et dépouillé de Pierre Bullet. Côté jardin, la rotonde centrale « applatie » sera affectionnée par les architectes du règne de Louis XV ; elle sera présente dans de nombreux châteaux et hôtels particuliers de cette époque. Parmi les somptueux décors intérieurs, les plus beaux sont attribués au peintre Christophe Huet vers 1740. Commandés par le propriétaire d’alors, le 2e duc de La Vallière, le « salon chinois » et le boudoir représentent des scènes de « chinoiseries » alors très en vogue.

Le château de Champs-sur-Marne

Un parc labellisé « Jardin Remarquable »

Dessiné à la française à l’origine, le parc en conserve les lignes principales. Deux grandes terrasses se prolongent par un axe animé de bassins et sculptures jusqu’à la Marne. Transformé à l’anglaise en 1779, le parc a été reconstitué à la fin du XIXe siècle par le paysagiste Achille Duchêne pour le richissime banquier Louis Cahen d’Anvers. Son fils Charles Cahen d’Anvers fait don du domaine à l’Etat en 1935, à condition que le mobilier reste en place et que l’emploi du (nombreux) personnel soit garanti. Conformément au souhait du dernier propriétaire privé, Champs va dès lors servir de résidence pour les chefs d’Etat en visite officielle en France. Le général de Gaulle y reçoit de nombreux hôtes entre 1959 et 1971. Passé ensuite dans le giron du ministère de la Culture, le château et son parc s’ouvrent enfin au public. La visite des somptueux intérieurs du XVIIIe siècle, parmi les mieux meublés en Ile-de-France, est libre.

Pour l’architecte Pierre Bullet, voir également l’hôtel de Brancas, l’hôtel Le Peletier de Saint-Fargeau, la porte Saint-Martin, l’hôtel de Magny, l’hôtel Tallard, l’église Saint-Thomas d’Aquin, l’hôtel d’Evreux.

Pour l’architecte Jean-Baptiste Bullet de Champlain, voir l’hôtel de Bourvallais, l’hôtel Dodun.

Horaires d’ouverture :
. de juin à septembre : 10-12h15 et 13H30-18h
. d’octobre à mai : 10h-12h15 et 13h30-17h
. TLJ sauf mardi

Tarifs :
. La visite du parc est gratuite.
. tarif normal 8 €, tarif réduit 6,50 €.
. gratuité pour les moins de 18 ans, 1er dimanche du mois de novembre à mars, demandeurs d’emploi, 18-25 ans ressortissants de l’Union Européenne, personnes handicapées.

Source :
Guide du patrimoine Ile-de-France, sous la direction de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Paris, hachette, 1992

Adresse : 31 rue de Paris 77420 Champs-sur-Marne

Métro :

Arrondissement :

Téléphone :