La Porte Saint-Martin

La Porte Saint-Martin

La porte Saint-Martin est érigée en 1674 à la gloire du roi Louis XIV.

La Porte Saint-Martin

La Porte Saint-Martin

En 1674, la nouvelle porte Saint-Martin est érigée en l’honneur des victoires du i ro Louis XIV sur le Rhin et en Franche-Comté. Son auteur, Pierre Bullet, est l’élève de l’architecte François Blondel, auteur de la Porte Saint-Denis inaugurée deux ans auparavant.

Formant un carré parfait de 18m de côté, cet arc de triomphe est construit en pierre, revêtu de bossages vermiculés. Au-dessus de l’entablement, l’inscription latine dédie cet arc à « Louis le Grand, pour avoir pris eux fois Besançon et la Franche-Comté, écrasé les armées allemandes, espagnoles et hollandaises ».

Aux quatre écoinçons, des allégories de victoires sont représentées en bas-reliefs. Côté Sud : la Rupture de la Triple Alliance par Étienne le Hongre et la prise de Besançon par Martin van Bogaert, dit Desjardins. Au Nord : la Prise du Limbourg par Pierre Legros et La Défaite des Allemands, par Gaspard Marsy.

Pour l’architecte Pierre Bullet, voir également l’hôtel de Brancas, l’église Saint-Thomas d’Aquin, l’hôtel de Magny, l’hôtel Tallard, l’hôtel Le Peletier de Saint-Fargeau, l’hôtel d’Evreux.

Sources :
– Guide du promeneur 10e arrondissement, Ariane Duclert, Parigramme, 1996.
– Guide du patrimoine, Jean-Marie Pérouse de Montclos, Hachette 1994.