L’usine électrique
du secteur Clichy

L’usine électrique du secteur Clichy

Construite en 1890 avec l’aide de Jules Denfer, l’usine électrique du secteur Clichy est l’œuvre de l’architecte Paul Friesé (1851-1917). Elle est composée à l’origine d’une grande halle métallique et d’un bâtiment administratif. Surmontée d’une haute cheminée de 48 mètres, la halle métallique (démolie) abritait les machines qui permettent d’alimenter Paris en courant continu jusqu’à une distance de 2.500 mètres.  Le bâtiment administratif se signale par une façade classique brique et pierre. Cette façade est centrée sur un avant-corps recouvert de pierre et surmontée d’un spectaculaire fronton triangulaire. Au sommet des pilastres de pierre, des éclairs sculptés symbolisent la puissance électrique. Le fronton percé d’un oculus est sculpté d’ornements en brique dignes d’un bâtiment public de prestige.

L’usine électrique du secteur Clichy

Pour l’architecte Paul Friesé, voir également l’usine électrique de la Compagnie de l’Air Comprimé, la sous-station électrique Opéra, la banque suisse et française, la sous-station électrique Temple, la sous-station électrique Bastille-La Cerisaie, la sous-station électrique Auteuil, la sous-station électrique Sèvres, la sous-station électrique Parmentier.

Sources :
Laborde (Marie-Françoise), Architecture industrielle Paris et alentours, Paris, Parigramme, 2003.
Guide du patrimoine Paris, sous la direction de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Paris, Hachette, 1994.

Adresse : 51-53 rue des Dames

Métro : Rome

Arrondissement : 17e

Téléphone :