L’Hôtel des Monnaies Musée de la Monnaie

L’Hôtel des Monnaies Musée de la Monnaie

L’Hôtel des Monnaies, mélange de style Louis XVI et de néo-classicisme, est le chef d’œuvre de l’architecte Jacques-Denis Antoine.

L’Hôtel des Monnaies - peinture ancienne

L’Hôtel des Monnaies – peinture ancienne

De la rue de la Monnaie au quai de Conti

Depuis le XIVe siècle, la frappe de la monnaie a lieu dans plusieurs maisons de la rue de la Monnaie, sur la rive droite. Sous Louis XV, on décide de regrouper la production sur un même site. Envisagé sur la place Louis XV (place de la Concorde), le site choisi est finalement le quai de Conti. A cet emplacement trois demeures prestigieuses se sont déjà succédées : les hôtels de Nesle, de Nevers et de Guénégaud-Conti.

L’Hôtel des Monnaies aujourd'hui, vu de l'ile de la Cité

L’Hôtel des Monnaies aujourd’hui, vu de l’ile de la Cité

Une architecture qui annonce le néo-classicisme

L’architecte retenu pour le projet est Jacques-Denis Antoine (1733-1801). Il imagine un édifice prestigieux qui sera à la fois un palais et une manufacture.

L’Hôtel des Monnaies : la façade sur le quai de Conti

L’Hôtel des Monnaies : la façade sur le quai de Conti

L’édifice comprend deux parties distinctes. Sur le quai, un majestueux bâtiment est réservé à usage administratif et à usage d’appartements. A l’arrière, une cour centrale en forme de fer à cheval communique avec les ateliers organisés autour de plusieurs cours : cours du Monnayage, du Blanchiment, du dépôt et des Travaux.

L’Hôtel des Monnaies : la façade sur cour

L’Hôtel des Monnaies : la façade sur cour

D’une longueur de 117m, la façade sur le quai est monumentale et grandiose. Elle est marquée par un rez-de-chaussée à arcatures appareillé à refends. Au centre, l’avant-corps comprend deux étages animés par un portique à colonnes ioniques colossales. Au-dessus de l’entablement, l’étage attique est précédé de quatre statues allégoriques symbolisant le pouvoir royal.

L’Hôtel des Monnaies  : le bâtiment en demi-cercle en fond de cour

L’Hôtel des Monnaies : le bâtiment en demi-cercle en fond de cour

A l’intérieur de l’hôtel, plusieurs éléments architecturaux et leurs décors sont d’une qualité exceptionnelle : le vestibule à voûte en caisson, l’escalier d’honneur, la salle d’honneur.

L’Hôtel des Monnaies  : l'escalier d'honneur

L’Hôtel des Monnaies : l’escalier d’honneur

Le musée de la Monnaie

L’atelier du monnayage a fermé ses portes en 1973 et la monnaie est maintenant frappée à Pessac, près de Bordeaux. Depuis 1988, l’hôtel des Monnaies est devenu le cadre du musée de la Monnaie.

L’Hôtel des Monnaies  : la galerie au 1er étage

L’Hôtel des Monnaies : la galerie au 1er étage

Après de longs travaux d’aménagement destinés à mieux présenter les collections permanentes et des expositions temporaires, la Monnaie de Paris a rouvert ses portes en octobre 2014. Le chef étoilé Guy Savoy est aux commandes d’ un restaurant gastronomique installé au premier étage.

L’Hôtel des Monnaies - La salle d'honneur

L’Hôtel des Monnaies – La salle d’honneur

Horaires d’ouverture : ouvert tous les jours de 11h à 19h, le jeudi nocturne jusqu’à 22H.

L’histoire et la description de l’Hôtel des Monnaies sont détaillées dans la visite guidée de Saint-Germain-des-Prés.

L’Hôtel des Monnaies  : le plafond de la salle d'honneur

L’Hôtel des Monnaies : le plafond de la salle d’honneur

Pour l’architecte Jacques-Denis Antoine, voir également l’hôtel de Jaucourt, l’hôtel de Fleury, le Palais de Justice, l’hôpital de la Charité, les immeubles locatifs rue Saint-Honoré.

L’Hôtel des Monnaies : escalier secondaire

L’Hôtel des Monnaies : escalier secondaire

Sources :
Leborgne (Dominique), Saint-Germain-des-Près et son Faubourg, Paris, Parigramme, 2005.
Guide du patrimoine Paris, sous la direction de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Paris, Hachette, 1994.