Immeuble de bureaux
Rue de la Mouzaïa

Immeuble de bureaux Rue de la Mouzaïa

Bureaux rue de la Mouzaïa

Architecte de l’oblique, Claude Parent réalise avec son confrère André Rémondet cet immeuble de bureaux destiné aux directions régionales de la Sécurité Sociale. Prenant le contrepieds de l’architecture tertiaire de l’époque qui adopte le mur-rideau comme enveloppe, les deux architectes mettent ici en avant une matérialité forte grâce à une mise en œuvre brutaliste du béton.

Bureaux rue de la Mouzaïa

Tous les panneaux sont préfabriqués. L’emploi du béton cannelé permet  d’accrocher la lumière et de permettre l’écoulement de l’eau en réduisant les salissures. La façade est rythmée verticalement par des tourelles en béton dotées d’éléments en saillie et par une faille verticale qui marque la jonction avec un bâtiment perpendiculaire à l’arrière. Les panneaux fabriqués formant les allèges la rythme horizontalement. Enfin, une corniche demi-cylindrique en béton symbolise le toit. Au rez-de-chaussée, un poème de Catherine Val est gravé sur deux murs-graffiti.

Bureaux rue de la Mouzaïa

Pour l’architecte Claude Parent, voir également la fondation Avicenne, le Montfort Théâtre, le collège Vincent d’Indy.

Bureaux rue de la Mouzaïa

Sources :
Lapierre (Eric), Guide d’architecture Paris 1900-2008, Paris, Pavillon de l’Arsenal, 2008.
Martin (Hervé), Guide de l’architecture moderne à Paris, Paris, Alternatives, 2010.
Texier (Simon), Architectures brutalistes Paris et environ, Paris, Parigramme, 2019.

Adresse : 58 rue de Mouzaïa

Métro : Pré-Saint-Gervais

Arrondissement : 19e

Téléphone :