Immeuble d’habitation avenue Vion Whitcom

Immeuble d’habitation avenue Vion Whitcom

Cet immeuble de Jean Ginsberg est un bel exemple de logement construit au début du mouvement moderne.

Immeuble d’habitation avenue Vion Whitcom

Immeuble d’habitation avenue Vion Whitcom

Jean Ginsberg (1905-1983), associé à François Heep, est l’auteur de cet immeuble d’habitation construit en 1936.

L’ immeuble est clairement inspiré de l’immeuble « Molitor » réalisé par Le Corbusier en 1932. Toutefois, le matériau en façade est différent : le travertin douci est ici préféré au verre et au métal. On y retrouve la présence d’un volume central en saillie aux 2e et 3e étages, réinterprétation du bow-window traditionnel.

Grâce à l’ossature en béton armé, les deux architectes font varier les plans des différents niveaux : bow-windows, loggia ou balcon animent la façade de façon très géométrique. A l’intérieur, les logements sont traversants. Dans les « deux pièces », le salon commande la chambre.

Ce bâtiment annonce déjà la longue série de logements que Ginsberg construira après guerre dans le 16e arrondissement.

Pour l’architecte Jean Ginsberg, voir également l’immeuble d’habitation 42 avenue de Versailles, l’immeuble d’habitation 25 avenue de Versailles, l’immeuble rue du docteur Blanche, les logements boulevard Murat et rue de Civry, l’ambassade de Finlande.

Sources :
Crosnier Leconte (Marie-Laure), Guide du promeneur 16e arrondissement, Paris, Parigramme, 1995.
Lapierre (Eric), Guide d’architecture Paris 1900-2008, Paris, Pavillon de l’Arsenal, 2008.
Martin (Hervé), Guide de l’architecture moderne à Paris, Paris, Aternatives, 2010.