Logements
Rue de Civry

Logements Rue de Civry

Logements : façade sur la rue de Civry

Logements : façade sur la rue de Civry

Durant les années 1950 et 1960, Jean Ginsberg (1905-1983) est l’un des architectes les plus brillants du mouvement moderniste. Par sa forte plasticité, cet immeuble de logement tranche avec sa production habituelle, plus graphique et tendant parfois à l’abstraction.

L’immeuble est situé sur une parcelle s’étendant du boulevard Murat à la rue de Civry. Deux bâtiments (l’un en R+ 10, l’autre en R+12), l’un donnant sur le boulevard Murat, l’autre sur la rue de Civry, sont séparés par un grand jardin. En cœur de parcelle, une aile est implantée perpendiculairement au bâtiment du boulevard Murat.

Logements : façade sur le boulevard Murat

Logements : façade sur le boulevard Murat

Les façades donnant sur les deux artères sont animées par des balcons loggias qui se décalent un étage sur deux. Grâce à des voiles verticaux, chaque balcon bénéficie d’une intimité maximale.

Cette composition sculptural rappelle le travail de trois architectes associés et très actifs à Paris à la même époque : Roger Anger, Mario Heymann et Pierre Puccinelli.

A l’inverse, les façades donnant sur le jardin sont plates et polychromes. Les rez-de-chaussée vitrés offrent une continuité visuelle entre la rue et le jardin.

Pour l’architecte Jean Ginsberg, voir également l’immeuble d’habitation 42 avenue de Versailles, l’immeuble d’habitation 25 avenue de Versailles, l’immeuble rue du docteur Blanche, l’immeuble d’habitation avenue Vion Whitcom, l’ambassade de Finlande.

Source :
Lapierre (Eric), Guide d’architecture Paris 1900-2008, Paris, Pavillon de l’Arsenal, 2010.

Adresse : 37-39 boulevard Murat et 2 rue de Civry

Métro : Michel-Ange Molitor

Arrondissement : 16e

Téléphone :