Les HBM de la rue de Prague

Les HBM de la rue de Prague

Les HBM de la rue de Prague sont une référence dans le logement hygiéniste à Paris au début du XXe siècle.

HBM rue de Prague - Porche d'entrée

HBM rue de Prague – Porche d’entrée

La fondation Rothschild est créée en 1904 pour « l’amélioration des conditions de l’existence matérielle des travailleurs ». Entre 1907 et 1919, plusieurs groupes d’HBM destiné aux classes populaires sont construits dans Paris pour le compte de la fondation Rothschild :

Les HBM de la rue de Prague

Les HBM de la rue de Prague

. Les HBM, Rue du Marché Popincourt (1907)
. Les HBM Rue de Belleville (1908)
. Les HBM Rue de Prague (1909)
. Les HBM Rue Bargue (1912)
. Les HBM Rue Marcadet (1913-1919)

L’architecte Augustin Rey est lauréat du concours lancé pour les HBM de la rue de Prague. Mais Rey est ensuite démis de ses fonctions et la réalisation est suivie par un architecte très réputé, Henri-Paul Nérot, également architecte en chef des bâtiments civils et palais nationaux.

Les HBM de la rue de Prague

Les HBM de la rue de Prague

Cet ensemble de 321 appartements et 31 ateliers d’artistes est destiné à une population d’origine modeste. Préoccupé par l’importance de l’hygiène dans la construction (il en sera un théoricien), Augustin Rey s’organise les immeubles autour de cours arborées. Ces cours sont ouvertes sur la rue afin de mieux aérer les logements.

Le porche de l’entrée principale est sculpté de trois bas-reliefs : exécutés par Léon-Ernest Drivier, ils représentent un artisan du bois (évocation du faubourg Saint-Antoine), un forgeron et une allégorie de la famille.

Les HBM de la rue de Prague

Les HBM de la rue de Prague

Ces HBM sont équipés de façon à offrir un confort maximal aux habitants : lavoir, bains-douches, dispensaire, garderie, crèche. Des cours du soir sont proposés aux femmes : puériculture, cuisine, couture, repassage.

Considéré comme un précurseur, ce groupe de HBM servit de modèle à l’Europe entière et fut souvent un but de visite d’étude.

Les HBM de la rue de Prague : cage d'escalier habillée de carreaux de céramique

Les HBM de la rue de Prague : cage d’escalier habillée de carreaux de céramique

Pour l’architecte Augustin Rey, voir les HBM rue du marché Popincourt, Les HBM de la rue Bargue, les HBM rue de Belleville.

Pour l’architecte Henri-Paul Nénot, voir également l’hôtel Blumenthal-Montmorency, le siège de la banque Louis Dreyfus, l’Institut Curie, l’hôtel Meurice, l’institut océanographique de Paris, Chimie ParisTech, la Nouvelle Sorbonne, les immeubles rue Edouard VII, le Grand hôtel, l’Institut de Géographie.

Sources :
Chadych (Danielle), Guide du promeneur 12e arrondissement, Paris, Parigramme, 1995.
Lapierre (Eric), Guide d’architecture Paris 1900-2008, Paris, Pavillon de l’Arsenal, 2008.

VISITES GUIDÉES