Le jardin des Plantes
Le jardin botanique du roi

Le jardin des Plantes Le jardin botanique du roi

Le jardin des Plantes : les serres : le muséum d’Histoire Naturelle

En 1626, Guy de la Brosse crée un jardin royal de plantes médicinales. De 1739 à 1788, le comte de Buffon est intendant du jardin.  Consacrant sa carrière à l’histoire naturelle, il transforme le jardin en centre de recherche et d’étude. Buffon attire les praticiens et savants les plus renommés comme Tournefort ou Jussieu. Il agrandit le parc et fait planter des arbres. Parallèlement, Buffon gère le Cabinet d’Histoire naturelle du roi. Cette collection est à l’origine des exceptionnelles collections des galeries du Muséum d’Histoire naturelle. En 1787, l’architecte Edme Verniquet construit le belvédère en métal qui couronne le Labyrinthe. En 1788, Buffon fait ajouter le grand amphithéâtre destiné à l’enseignement.

Le jardin des Plantes : les serres

Sous la Révolution, un décret fonde le Muséum national d’histoire naturelle en 1793 :  il remplace le jardin royal de plantes médicinales. Le jardin prend alors le nom de Jardin des Plantes. A la même époque, une ménagerie est créée dans le jardin : on y fait venir les animaux de la ménagerie royale de Versailles. Entre 1834 et 1836, l’architecte Charles Rohault de Fleury construit deux grandes serres chauffées à la vapeur. Quelques années auparavant, il s’était rendu en Angleterre et a étudié le système des serres de Kew Garden à Londres. C’est un bel exemple d’architecture métallique utilisant des formes courbes. La serre orientale accueille une végétation mexicaine. La serre occidentale accueille une végétation australienne. Entre 1881 et 1889, un jardin d’hiver est créé par Jules André. Dans les années 1930, un deuxième jardin, planté dans une serre de style Art déco, est confié à René Berger.

Le jardin des Plantes

D’une superficie de 23 hectares, le jardin comprend aujourd’hui :
– la grande perspective bordée de platanes avec ses jardins à la française.
– La roseraie.
– L’école de botanique.
– Le jardin alpin.
– Les quatre grandes serres : la serre des forêts tropicales et humides (ancien jardin d’hiver), la serre des déserts et milieux arides, la serre de Nouvelle-Calédonie (ancienne serre du Mexique), la serre de l’histoire des plantes.

Les différents bâtiments construits dans l’enceinte du jardin des Plantes font tous partie du Muséum national d’histoire naturelle.

Horaires d’ouverture : Le jardin des Plantes est ouvert tous les jours de 10h à 17h.

Pour l’architecte Charles Rohault de Fleury, voir également les hôtels des Maréchaux, l’hôtel de Nivernais, l’hôtel Soltykoff.

Sources :
Guide du patrimoine Paris, sous la direction de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Paris, Hachette, 1994.
Muséum National d’Histoire Naturelle

Adresse : 57 rue Cuvier

Métro : Place Monge ou Gare d'Austerlitz

Arrondissement : 5e

Téléphone :