L’amphithéâtre
du Jardin des Plantes

L’amphithéâtre du Jardin des Plantes

L'amphithéâtre du Jardin des Plantes

L’amphithéâtre du Jardin des Plantes

Le célèbre botaniste Buffon

L’histoire de cet amphithéâtre se rattache à celle du jardin botanique du roi, rebaptisé Jardin des Plantes sous la Révolution. A partir de 1739, le comte de Buffon, botaniste, mathématicien et biologiste administre le jardin du roi et lui donne une nouvelle dimension.

Un amphithéâtre d’enseignement

En 1787, peu de temps avant sa mort, Buffon confie à l’architecte Edme Verniquet la construction d’un grand amphithéâtre destiné à l’enseignement de la botanique.
L’amphithéâtre est un élégant bâtiment d’inspiration néoclassique. Son entrée se signale par un portique : deux colonnes doriques sont surmontées d’un groupe sculpté. Les éléments décoratifs sont très sobres : murs à refends horizontaux, corniche à modillons, fronton triangulaire.

L'amphithéâtre du Jardin des Plantes

L’amphithéâtre du Jardin des Plantes

L’édifice est modifié en 1794 par Jacques Molinos. Des pavillons demi-circulaires accueillent des laboratoires tandis que la grande salle est agrandie. Le dernier intendant du Jardin des Plantes est le célèbre Henri Bernardin de Saint-Pierre, auteur de « Paul et Virginie« . L’amphithéâtre a vu passer d’illustres professeurs : Antoine de Jussieu, Etienne Geoffroy Saint-Hilaire, Georges Cuvier, Louis Joseph Gay-Lussac, Claude Bernard ou Henri Becquerel…

Source :
Guide du patrimoine Paris, sous la direction de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Paris, Hachette, 1994.

Adresse : 55 rue Cuvier

Métro : Place Monge

Arrondissement : 5e

Téléphone :