L’hôtel de la Marine

L’hôtel de la Marine

L’ Hôtel de la Marine

L’ Hôtel de la Marine

Deux hôtels jumeaux, chefs d’œuvre du style Louis XV

L’hôtel du Garde-Meuble et son jumeau, l’hôtel de la Monnaie (aujourd’hui constitué des hôtels de Coislin, Moreau-Desproux, Rouillé de l’Etang et d’Aumont), sont deux palais bâtis par l’architecte Ange-Jacques Gabriel (1698-1782) entre 1757 et 1774. Ils occupent le côté Nord de la place Louis XV (actuelle place de la Concorde).

Les deux bâtiments sont chacun composés de deux pavillons aux extrémités, reliés par un grand péristyle inspiré de la colonnade du Louvre formant une monumentale loggia. C’est l’une des plus éblouissantes architectures incarnant le style Louis XV.

L’ Hôtel de la Marine : le salon des Amiraux

L’ Hôtel de la Marine : le salon des Amiraux

L’hôtel du Garde-Meuble

Sous l’Ancien Régime, le Garde-Meuble de la Couronne est chargé de la gestion du mobilier et des objets d’arts destinés à décorer les demeures de la famille royale. C’est l’ancêtre de l’actuel Mobilier national, installé dans le quartier des Gobelins.

En 1772, l’institution emménage dans l’hôtel du Garde-Meuble, place Louis XV. A partir de 1777, les salles sont ouvertes au public le premier mardi de chaque mois entre Pâques et la Toussaint. Les joyaux de la couronne y sont notamment exposés.

Le bâtiment abrite également les appartements de l’Intendant du Garde-Meuble : au 1er intendant, Pierre-Elizabeth de Fontanieu, succède Marc-Antoine Thierry de Ville d’Avray à partir de 1784. Ce dernier occupe le poste de 1784 à 1792, année où il est assassiné par les révolutionnaires.

L'hôtel de la Marine : appartement de l'intendant - Chambre de Mme de Ville-d'Avray

L’hôtel de la Marine : appartement de l’intendant – Chambre de Mme de Ville-d’Avray

Trois événements marquants pendant la Révolution française

. Le 13 juillet 1789, la salle d’armes est pillée par le peuple de Paris. La révolte gronde. Le lendemain le 14 juillet 1789, les révolutionnaires prennent la Bastille pour récupérer des munitions. C’est l’élément déclencheur de la Révolution française.

. Lors des massacres de septembre, qui ont lieu du 2 au 7 septembre 1792, l’intendant du Garde-Meuble Thierry de Ville d’Avray est assassiné à la prison de l’Abbaye. Environ 1500 personnes, prisonniers royalistes ou de droit commun, sont massacrés à Paris.

. Le 16 septembre 1792, dans la nuit, une quarantaine de personnes s’introduisent dans les salons et dérobent les bijoux de la Couronne. Le butin s’élève à près de 30 millions de francs. Les joyaux ne seront jamais retrouvés.

L’ Hôtel de la Marine - Le salon des amiraux

L’ Hôtel de la Marine – Le salon des amiraux

Le siège du ministère de la Marine

Sous la Révolution, le siège du ministère de la Marine s’y installe, occupant progressivement la totalité du bâtiment, et lui laissant son nom. En 2015, l’état-major de la Marine déménage dans l’Hexagone Balard. La gestion de l’hôtel de la Marine est alors confié au Centre des Monuments Nationaux.

L'hôtel de la Marine : le Cabinet des glaces

L’hôtel de la Marine : le Cabinet des glaces

Le rayonnement des arts décoratifs français à la fin du XVIIIe siècle

De 2017 à 2021, le Centre des Monuments Nationaux procède à une restauration minutieuse de l’hôtel de la Marine afin de restituer les volumes du XVIIIe siècle. Bien conservés, des décors rocaille et néo-classiques avec boiseries et dessus de portes sont restaurés. Mieux, d’anciens décors et éléments de peintures originelles cachés derrières des cloisons sont mis à jour.

L’accueil du public se fera par la cour de l’Intendant qui sera couverte d’une verrière diamant de 300 m2. La Cour d’honneur et ses arcades seront entièrement accessibles par la place de la Concorde et la rue Royale. Le rez-de-chaussée et l’entresol accueilleront restaurants, cafés et une librairie-boutique.

L’ Hôtel de la Marine : la cour d'honneur

L’ Hôtel de la Marine : la cour d’honneur

Deux types de visites proposées au public

Au 1er étage, La visite courte (45 minutes) offrira une découverte des salons d’apparat et l’une des plus belles vues de Paris, depuis la loggia donnant sur la place de la Concorde.

Le Grand tour (1H30 en tout) permettra d’explorer plus en profondeur le palais. Il est composé de trois visites sonores :
. « Voyage dans le temps » : 250 ans d’histoire vous invitant à revivre des événements majeurs, de la vie du palais sous l’intendance de Thierry de Ville d’Avray jusqu’à l’Occupation de Paris.
. « Le Siècle des Lumières » : immersion dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, à la découverte des arts décoratifs à travers les appartements de l’intendant des salons d’honneur.
. « En famille » : parcours ludique pour les enfants et leurs parents , à la recherche du diamant bleu de la Couronne, acheté par Louis XIV et volé pendant la Révolution française.

En outre, une partie de la collection d’art de l’émir du Qatar, le Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, sera exposée dans une autre partie du palais. Elle est constituée de 6 000 œuvres datant de l’Antiquité jusqu’à nos jours.

L'hôtel de la Marine : la cour de l'intendant et sa nouvelle verrière diamant

L’hôtel de la Marine : la cour de l’intendant et sa nouvelle verrière diamant

Un modèle économique innovant

Le coût de la rénovation de l’hôtel de la Marine s’élève à 130 millions d’euros. Outre la participation de l’Etat (10 millions d’euros), le mécénat et le revenu des bâches publicitaires pendant les travaux, le projet est financé par un emprunt de 80 millions d’euros. Il sera remboursé grâce à la location de bureaux aux trois derniers étages de l’édifice, qui représentent la moitié des 12 000 m2 de surface.

La réouverture de l’hôtel de la Marine est prévue en avril 2021. Il est assez prévisible qu’elle soit décalée en raison des conditions sanitaires actuelles.

Horaires d’ouverture :
ouvert tous les jours de 10H30 à 19h, nocturne le vendredi jusqu’à 22H. La cour d’honneur reste ouverte de 9h à minuit tous les jours.

Pour l’architecte Ange-Jacques Gabriel, voir également l’école militaire, la place de la Concorde.

L’ Hôtel de la Marine - Le salon des amiraux

L’ Hôtel de la Marine – Le salon des amiraux

Sources :
Sorel (Philippe), Guide du promeneur 8e arrondissement, Paris, Parigramme, 1995.
Guide du patrimoine Paris, sous la direction de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Paris, Hachette, 1994.
www.hotel-de-la-marine.paris

Adresse : Place de la Concorde

Métro : Place de la Concorde

Arrondissement : 8e