Restaurant Prunier

Restaurant Prunier

Restaurant Prunier

La famille Prunier

En 1872, Alfred et Catherine Prunier ouvrent leur premier restaurant dans la rue d’Antin ; les produits de la mer et notamment les huitres sont les spécialités de la maison. Contraints de déménager, le couple ouvre le restaurant Prunier rue Duphot (actuel restaurant Goumard). Grâce aux connexions de Madame Prunier, l’établissement attire la princesse Catherine Dolgorouki qui le recommande à l’aristocratie russe (notamment les grands-duc) de passage à Paris. Il est également fréquenté par des écrivains comme Oscar Wilde et des hommes politiques comme Georges Clémenceau.

Pour satisfaire la clientèle russe, Alfred Prunier étoffe sa carte en faisant venir du caviar de Russie. A la mort d’Alfred (1898), son fils Emile lui succède. Il met également à l’honneur le homard, la langouste, le turbot et se lance dans la vente de poissons haut de gamme aux grands restaurants et hôtels parisiens. En 1921, la maison Prunier devient le premier producteur de caviar français selon la méthode employée par les russes.

Restaurant Prunier

Une éblouissante décoration Art déco

En 1924, Emile Prunier ouvre un second restaurant, Prunier-Taktir, dans le 16e arrondissement. L’architecte du projet, Louis-Hippolyte Boileau, fait appel au mosaïste Auguste Labouret pour réaliser l’exceptionnelle façade bleue turquoise : essentiellement constituée de ronds qui s’entrecroisent, elle dessine des motifs de poissons, mais aussi en y regardant de plus près des étoiles de mer et des méduses (classée MH en 1989). A l’intérieur, la décoration art déco est tout aussi éblouissante : elle est réalisée en marqueterie de marbre noir, bleu et or, en pâte de verre et onyx, sur le thème de la mer. Le bar, réalisé en bois sculpté doré à la feuille est signé de Gaston Le Bourgeois.

Après Emile, sa fille Simone prend les rênes de la maison et ouvre un troisième établissement à Londres. Dans les années 1970, Prunier devient un lieu prisé par les artistes comme le peintre Bernard Buffet et le couturier Yves Saint-Laurent. En 2000, l’homme d’affaires Pierre Bergé rachète l’établissement de l’avenue Victor Hugo (les deux autres ayant changé de main). Il fait également de la manufacture de caviar Prunier le porte-étendard mondial du caviar français. Dans un cadre exceptionnel, le restaurant Prunier perpétue encore aujourd’hui l’art du caviar  et des meilleurs produits de la mer.

Pour l’architecte Louis-Hippolyte Boileau, voir également le Lutétia, le Bon Marché, le Palais de Chaillot, le Temple bouddhique du Bois de Vincennes.

Sources :
Crosnier Leconte (Marie-Laure), Guide du promeneur 16e arrondissement, Paris, Parigramme, 1995.
Restaurant Prunier

Adresse : 16 avenue Victor Hugo

Métro : Charles-de-Gaulle-Etoile

Arrondissement : 16e

Téléphone :