Immeuble d’habitation avenue de Versailles

Immeuble d’habitation avenue de Versailles

Cet immeuble de Jean Ginsberg propose une version moderne de l’immeuble d’angle tout à fait remarquable.

Immeuble d’habitation avenue de Versailles

Immeuble d’habitation avenue de Versailles

Jean Ginsberg (1905-1983) est élève de Mallet-Stevens avant de faire ses classes à l’agence de Le Corbusier. Autant dire que c’est un disciple des maîtres de l’architecture moderne. Il s’associe à François Heep (1902-1978) pour réaliser en 1934 cet immeuble d’habitation.

Il s’agit de la deuxième construction parisienne de Jean Ginsberg, après l’immeuble du n° 25 avenue de Versailles. L’édifice présente deux façades presque « inversées » : sur la rue des Pâtures la façade est massive et pleine, rythmée de bandeaux de fenêtres continues horizontales. Sur l’avenue de Versailles, les balcons des étages délimitent de grands vides.

Pour articuler les deux façades, l’habituel angle d’immeuble parisien en rotonde est brillamment réinterprété de façon moderne : c’est un cylindre lisse rythmé de fenêtres horizontales courbes et couvert par une terrasse.

Cet immeuble de standing est constitué d’une ossature en béton armé revêtue de pierre. A l’intérieur, le traditionnel escalier de service est remplacé par un ascenseur.

Pour l’architecte Jean Ginsberg, voir également l’immeuble avenue Vion Whitcomb, l’immeuble 25 avenue de Versailles, l’immeuble rue du docteur Blanche, les logements Rue de Civry et boulevard Murat, l’ambassade de Finlande.

Sources :
Lapierre (Eric), Guide d’architecture Paris 1900-2008, Paris, Pavillon de l’Arsenal, 2008.
Martin (Hervé), Guide de l’architecture moderne à Paris, Paris, Alternatives, 2010.

VISITES GUIDÉES