L’hôtel Ferlet

L’hôtel Ferlet

L’hôtel Ferlet : le bâtiment sur rue

Le trésorier des Cent Suisses

Composée de mercenaires suisses choisis pour leur grande taille, les Cent Suisses sont une compagnie d’infanterie d’élite ayant servi les rois de France depuis le XVe siècle. En 1614, Louis XIII crée les Gardes Suisses, chargée de la protection du roi et de son palais. L’épisode le plus connu de leur histoire au service de la monarchie française reste la journée du 10 août 1792 : lors de la prise du Palais des Tuileries (journée qui signera la fin de la monarchie constitutionnelle), 300 Gardes Suisses sont massacrés en défendant le palais. En 1708, Nicolas Ferlet, trésorier des Cent Suisses, fait édifier ce petit hôtel particulier entre cour et jardin par l’architecte Jacques Mazière et le maître-maçon Roch Brière. En 1719, la demeure devient la propriété de la famille Le Leu qui le conserve durant le XVIIIe siècle.

L’hôtel Ferlet : la façade sur cour

L’architecte Edme Verniquet

En 1786-1787, l’hôtel est loué à l’architecte Edme Verniquet (1727-1804). Architecte du Jardin botanique du roi (actuel jardin des Plantes) de 1780 à 1793, Verniquet est l’auteur d’un précieux plan de Paris achevé en 1791. Il réside à partir de 1787 dans un appartement mis à sa disposition au Jardin du roi. L’hôtel Ferlet se signale sur la rue par une belle façade en pierre de taille et un portail voussuré. Le petit logis est situé en fond de cour, plus large d’une travée côté jardin. Côté cour, il est flanqué d’une courte aile gauche : derrière la belle porte cintrée surmontée d’un fronton triangulaire, elle abrite le vestibule et l’escalier en fer forgé à motif de balustres.

L’hôtel Ferlet : la façade sur le jardin

Pour l’architecte Edme Verniquet, voir l’amphithéâtre du Jardin des Plantes.

Sources :
Chadych (Danielle), Le Marais, évolution d’un paysage urbain, Paris, Parigramme, 2010.
Gady (Alexandre), Le Marais, Paris, Le Passage, 2004.

L’hôtel Ferlet : la façade sur cour

Adresse : 21 rue Michel-le-Comte

Métro : Rambuteau

Arrondissement : 3e

Téléphone :