Le passage Vendôme

Le passage Vendôme

Le passage Vendôme : l'entrée côté rue Béranger

Le passage Vendôme : l’entrée côté rue Béranger

A cet emplacement s’élevait le couvent des Filles-du-Sauveur, destiné à accueillir les filles de mauvaise vie repenties. En 1800, il est remplacé par un passage à ciel ouvert, le passage du Jeu de Paume.

En 1827, le général Dariule confie à l’architecte Labadye la construction d’un passage couvert, comme ceux qui font fureur à Paris à la même époque, telles la galerie Vivienne ou la galerie Vérot-Dodat.

Le passage bénéficie d’une situation très privilégiée : il relie le boulevard du Temple à la rue de Vendôme (actuelle rue Béranger) qui mène au Marché du Temple (voir le Carreau du Temple). La rue de Vendôme doit alors son nom à Philippe de Vendôme, grand prieur de l’ordre du Temple qui habitait l’enclos du Temple voisin.

Le passage Vendôme

Le passage Vendôme

Le boulevard du Temple est alors l’épicentre de la vie théâtrale. Il regroupe de nombreux théâtres populaires : l’Ambigu-Comique, les Variétés Amusantes, le Panorama-Dramatique, le Théâtre de la Gaîté, les Folies-Dramatiques, etc. Quant à lui, le Marché du Temple est devenu un marché très populaire où l’on vient acheter linge et vêtements bon marché.

Le passage Vendôme : l'entrée côté place de la République

Le passage Vendôme : l’entrée côté place de la République

A son inauguration, le passage Vendôme compte quarante boutiques toutes attrayantes. Et pourtant, le succès n’est pas au rendez-vous puisque dès 1831, il semble désert et les belles boutiques sont déjà abandonnées, remplacées par de petits marchands qui n’attirent pas beaucoup de clients.

Sous le Second Empire, une partie du boulevard du Temple est démolie lors de la création de l’actuelle place de la République. Le passage Vendôme est alors amputé de quatre mètres : son entrée est reconstruite par l’architecte Soty en 1869. L’animation du boulevard du Temple terminée, le passage s’enfonce dans une profonde léthargie.

Le passage Vendôme

Le passage Vendôme

En 2005, le passage Vendôme a fait l’objet d’une restauration quasi complète : verrières, devantures de boutiques. Situé en bordure de la place de la République, récemment restituée aux piétons et très animée, il reste désert et semble attendre qu’on le réveille.

Source :
Moncan (de) Patrice, Le nouveau guide des passages couverts, Paris, éditions du Mécène, 2011.

Adresse : 3 place de la République et 16 rue Béranger

Métro : Place de la République

Arrondissement : République

Téléphone :