Le château des Ternes

Le château des Ternes

Un petit château du XVIIIe siècle

En 1582, Pierre Habert, valet de chambre du roi Henri III, fait l’acquisition d’une maison ancienne. Plusieurs fois vendu, le domaine est acheté en 1715 par Pomponne Mirey, conseiller et secrétaire du roi, receveur des Consignations. Il fait bâtir le château actuel comprenant un pavillon central encadré de deux ailes.Acquis en 1740 par une famille de riches orfèvres, les Masse, le domaine est acquis en 1778 par trois investisseurs : Jean-Baptiste Servat, Charles-Nicolas Rolland et Samson Nicolas Lenoir.

Le château des Ternes

Le château des Ternes

La manufacture de tôles de Samson Nicolas Lenoir

Samson Nicolas Lenoir (1733-1810) dit « Le Romain » est un architecte du mouvement néo-classique. Il est très actif à Paris dans les quartiers d’Aligre et du faubourg Poissonnière. Lenoir installe dans les communs du château sa manufacture de tôles appelée « manufacture de fers préparés à l’abri de la rouille ». Il met au point une nouvelle conception de toit terrasse avec charpente et couverture métallique. Peu scrupuleux, il n’hésite pas à vendre les meubles et la grille du château (aujourd’hui au château de Canon dans le Calvados). Plus contestable encore, Lenoir fait percer au beau milieu de l’édifice le passage actuel à arcade créant ainsi la rue Bayen. Au XIXe siècle, le domaine est scindé en deux, mutilé et en partie détruit tandis que le parc est loti. Du château des Ternes subsiste aujourd’hui l’avant-corps central avec ses grandes baies cintrées.

Pour l’architecte Samson-Nicolas Lenoir dit le Romain, voir également le marché d’Aligre, l’abbaye Saint-Antoine, l’hôtel de Sechtré, l’hôtel Benoist de Saint-Paulle.

 

Adresse : 28 rue Bayen et 17-19 rue Pierre Demours

Métro : Ternes

Arrondissement : 17e

Téléphone :