Le central téléphonique Ornano

Le central téléphonique Ornano

Le central téléphonique Ornano est un exemple d’architecture industrielle particulièrement soignée.

Le central téléphonique Ornano

Le central téléphonique Ornano

L’architecte Georges Labro construit le Central téléphonique Ornano en 1933.

La structure est en béton armé recouvert de brique. La corniche et les allèges des fenêtres sont toutefois laissés en béton. Sur le soubassement du bâtiment est plaqué un 3e matériau, de la pierre d’Euville qui lui donne un caractère robuste.

L’architecte propose un jeu subtil de verticales et d’ horizontales : verticalité des pilastres de brique entre les travées, de la cage d’escalier vitrée, des fenêtres rectangulaires ; horizontalité de la corniche.

Le rez-de-chaussée est particulièrement soigné : la brique est appliquée en saillie et disposée en losanges, créant ainsi un modénature singulière, renforcée par les grilles en fer forgé des fenêtres.

Sources :
– Architecture industrielle Paris & alentours, Marie Françoise Laborde, Parigramme, 2003.
– Guide du promeneur 18e arrondissement, Danielle Chadych et Dominique Leborgne, Parigramme, 1996.