La maison Oppenord
ou maison Caqué

La maison Oppenord ou maison Caqué

La maison Oppenord : le portail

La maison Oppenord : le portail

Cette élégant maison en pierre de taille date du règne de Louis XV. Elle est successivement la propriété de l’architecte Gilles-Marie Oppenord (1676-1742), puis de l’architecte Pierre Caqué (mort en 1767). Il est donc difficile d’en attribuer le dessin à l’un ou l’autre.

Gilles-Marie Oppenord est considéré comme le meilleur dessinateur d’ornements de son temps. Son talent lui vaut d’être choisi par le Régent pour les décors du Palais-Royal, et par l’abbé Languet de Gergy, curé de l’église Saint-Sulpice, pour la reprise des travaux de construction.

Pierre Caqué est moins connu. Sa plus belle réussite est la façade de l’église de l’Oratoire, rue Saint-Honoré.

La maison Oppenord

La maison Oppenord

La maison Oppenord (ou Caqué) comporte 5 travées. Au centre, le portail est sommé d’un cartouche sculpté et surmonté d’une corniche. Au-dessus, des fenêtres en anse de panier éclairent les pièces du 1er étage, considéré comme l’étage noble. La fenêtre centrale est sommée d’une agrafe représentant une figure féminine souriante, entourée de fleurs et de palmes. Ce gracieux décor sculpté est de style rocaille. Au-dessus, la corniche cintrée repose sur des consoles finement sculptées.

La maison Oppenord : détail de la fenêtre centrale au 1er étage

La maison Oppenord : détail de la fenêtre centrale au 1er étage

Sur l’appui de cette fenêtre centrale, on reconnaît dans les ferronneries les initiales ciselées G,M,O de Gilles-Marie-Oppenord.

A l’intérieur de la maison, un bel escalier ancien muni d’une rampe en fer forgé dessert les étages.

La maison Oppenord

La maison Oppenord

Pour l’architecte Gilles-Marie Oppenord, voir également le Palais-Royal, l’église Saint-Sulpice.

Pour l’architecte Pierre Caqué, voir également l’église de l’Oratoire, la maison Moreau, la maison Corbin.

Sources :
Gallet (Michel), Les architectes parisiens du XVIIIe siècle, Paris, Mengès, 1995.
Leborgne (Dominique), Guide du promeneur 2e arrondissement, Paris, Parigramme, 1995.

Adresse :

Métro :

Arrondissement :

Téléphone :