La maison-atelier
du peintre Oui

La maison-atelier du peintre Oui
La maison-atelier du peintre Oui

La maison-atelier du peintre Oui

L’architecte Raymond Fischer (1898-1988) s’est formé très tôt aux préceptes de l’architecture moderne dans les meilleures agences : il fréquente les ateliers d’Adolph Loos à Vienne en 1920, ceux des membres du Bauhaus à Weimar en 1920-1921, l’atelier de Frank Lloyd Wright à Indianapolis en 1923.

La maison-atelier du peintre Oui

La maison-atelier du peintre Oui

Puis Fischer gratte dans les agences d’Henri Sauvage et Michel Roux-Spitz à Paris, et fréquente également Hector Guimard. Sa rencontre avec le Corbusier est toutefois la plus prépondérante pour sa carrière d’architecte.

La maison-atelier du peintre Oui

La maison-atelier du peintre Oui

Bâtie en 1929, la maison-atelier de la rue Georges Braque a été habitée par le peintre chinois M. Oui. Dépourvus d’ornementations, les volumes sont géométriques et sculpturaux; ils confèrent au bâtiment son effet plastique. Au plein des façades blanches s’opposent les vides des ouvertures aux menuiseries métalliques noires. De même, les vitrages de l’atelier s’opposent aux percements de la partie habitation, exprimant de l’extérieur la fonction de chaque partie du programme.

La maison-atelier du peintre Oui

La maison-atelier du peintre Oui

Dans la rue Georges Braque, vous pouvez également admirer la maison-atelier du peintre cubiste Gorges Braque et à l’entrée de la rue la Maison Gaud bâtie par Auguste Perret.

Pour l’architecte Raymond Fischer, voir également l’immeuble mixte rue de Charonne, La maison Kolpa.

Sources :
Lapierre (Eric), Guide d’architecture Paris 1900-2008, Paris, Pavillon de l’Arsenal, 2008.
Jean-Louis Avril, Encyclopedia Universalis.
https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/00277078

Adresse : 9 rue Georges Braque

Métro : Cité Universitaire (RER A)

Arrondissement : 14e

Téléphone :

VISITES GUIDÉES