La fondation ophtalmologique
Rothschild

La fondation ophtalmologique Rothschild

La fondation ophtalmologique Rothschild - carte postale ancienne

La fondation ophtalmologique Rothschild – carte postale ancienne

En 1868, le baron Adolph Carl von Rothschild (1823-1900), appartenant à la branche allemande des Rothschild, décide de s’installer à Paris. Il emménage dans l’hôtel Pereire situé aux n°45-47 rue du Monceau, une demeure construite pour Isaac Pereire.

En mémoire de sa mère, la baronne Charles de Rothschild, le baron lègue une somme pour la construction d’un hôpital destiné à soigner les maladies des yeux et de la tête. Sa veuve Julie-Caroline va mener à bien le projet. Elle respecte le souhait de son mari : les soins y seront entièrement gratuits et les malades admis « sans distinction de religion ou d’opinions politiques ». La baronne fait appel aux architectes Maurice Chatenay et Rouyre pour dessiner le bâtiment. Situé face au parc des Buttes-Chaumont, l’édifice est bâti à l’emplacement de l’ancien stade Bergeyre (voir la Butte Bergeyre).

La fondation ophtalmologique Rothschild : le pavillon d'entrée

La fondation ophtalmologique Rothschild : le pavillon d’entrée

L’hôpital est axé sur un haut pavillon central coiffé d’un toit pittoresque : il est percé d’une entrée monumentale couronnée d’un cartouche sculpté du monogramme du fondateur. Au niveau du comble, une horloge entourée de faïence rose et verte occupe le centre d’un fronton un peu démesuré. « Fondation ophtalmologique » se lit sur un bandeau horizontal en mosaïques.

De part et d’autre du pavillon se développent deux ailes de trois étages animées par un bow-window central. D’inspiration rationaliste, le bâtiment est construit en brique tandis que les éléments constructifs les plus sollicités par les forces (arcs, encadrement des baies, linteaux) sont exprimés par de la pierre.

Cette architecture brique et pierre rappelle fortement celle des ensembles HBM construits à la même époque par la fondation Rothschild, tous destinés à la classe ouvrière : les HBM rue de la rue de Belleville, les HBM rue du Marché-Popincourt, les HBM de la rue de Prague.

La Fondation Ophtalmologique Adolphe de Rothschild a ouvert ses portes en 1905. Forte de son succès, elle a été agrandie à la fin des années 1950. C’est un établissement de pointe pour les pathologies de l’œil et du cerveau.

Sources :
Lapierre (Eric), Guide d’architecture Paris, 1900-2008, Paris, Pavillon de l’Arsenal, 2008.
INSERM

Adresse : angle rue Manin et avenue Mathurin-Moreau

Métro : Bolivar

Arrondissement : 19e

Téléphone :