La Foire Saint-Laurent (démolie)

La Foire Saint-Laurent (démolie)

Créée au Moyen-Age, la Foire Saint-Laurent est la plus ancienne foire de Paris.

La Foire Saint-Laurent - Le théâtre bâti au XVIIIe siècle

La Foire Saint-Laurent – Le théâtre bâti au XVIIIe siècle

Au XIIe siècle se tient dans l’enclos Saint-Laurent la foire Saint-Laurent, privilège accordé par le roi Louis VI le Gros à la léproserie Saint-Lazare, installée dans l’enclos Saint-Lazare.

En 1662, les lazaristes déplacent la foire Saint-Laurent à proximité de l’église Saint-Laurent et développent l’étendue de la foire : elle est constituée de 260 loges séparées par des allées de marronniers et fermée par un enclos. La foire Saint-Laurent accueille la plupart des marchands de la capitale. Funambules, acrobates, prestidigitateurs, bateleurs, jongleurs s’y produisent. A partir du XVIIe siècle, le théâtre s’y développe et un théâtre en dur y est bâti au XVIIIe siècle.

Organisée à l’origine le jour de la Saint-Laurent, le 10 août, la foire se tient par la suite de juillet à septembre. Son pendant sur la rive gauche, la foire Saint-Germain, est organisée de février à Pâques.

A partir de 1777, la foire périclite, concurrencée par la foire Saint-Ovide, installée place Vendôme ; elle ferme définitivement en 1786. Son théâtre est remonté dans l’enceinte de l’hôtel des Menus-Plaisirs du roi et devient le théâtre des Menus-Plaisirs du roi.

Seule la présence de l’église Saint-Laurent rappelle aujourd’hui l’existence de la foire Saint-Laurent.

Sources :
– Guide du promeneur 10e arrondissement, Ariane Duclert, Parigramme, 1996.
– Guide du promeneur 9e Arrondissement, Maryse Goldemberg, Parigramme, 1997.