L’immeuble Shell Le Washington Plaza

L’immeuble Shell Le Washington Plaza

Réalisé en 1932, cet immeuble de bureaux est inspiré de l’architecture des buildings américains.

Le Washington Plaza

Le Washington Plaza

Lucien Bechmann (1880-1968) et Roger Chatenay sont les auteurs de ce building singulier, visiblement inspiré par grattes-ciel américain. Bechmann revient alors d’un séjour aux Etats-Unis où il a étudié les méthodes américaines de gestion d’un planning, permettant de construire beaucoup plus rapidement.

L’immeuble Shell, d’une superficie de 60.000 m2, se singularise dans le paysage parisien par sa silhouette qui rappelle furieusement les buildings de New-York ou Chicago.

L’ossature en acier définit la structure qui s’organise autour de 5 cours. Le revêtement est en comblanchien. Les pilastres verticaux, les éléments décoratifs géométriques, les terrasses hautes en retrait sont autant d’élément qui évoquent l’architecture Art déco appliquée à de grands immeubles de bureaux.

Le Washington Plaza

Le Washington Plaza

A l’intérieur, les espaces bénéficient des dernières avancées techniques : chauffage par panneaux radiants, ventilation, ascenseurs automatiques, etc. Au rez-de-chaussée, une galerie commerciale traverse l’immeuble.

L’édifice est construit en un temps record de 20 mois ; il fait date, rompant avec les codes de l’architecture parisienne de cette époque.

Un autre immeuble parisien évoque avec autant d’élégance l’architecture des buildings américains : l’immeuble de bureau du n°21 rue de Châteaudun.

Pour l’architecte Lucien Bechman, voir également la Cité internationale universitaire de Paris, la synagogue Chasseloup-Laubat, l’hôpital Rothschild, la fondation Deutsch de La Meurthe.

Sources :
Lapierre (Eric), Guide d’architecture Paris 1900-2008, Paris, Pavillon de l’Arsenal, 2008.
Martin (Hervé), Guide de l’architecture moderne à Paris, Paris, Alternatives, 2010.