L’immeuble Majorelle

L’immeuble Majorelle

Cet immeuble a été bâti en 1911 pour le décorateur Louis Majorelle.

L’immeuble Majorelle

L’immeuble Majorelle

Henri Sauvage (1873-1932), tout au long de sa carrière, sait renouveler ses références techniques et esthétiques. Ainsi, la villa Louis Majorelle (1902) est la première maison entièrement conçue dans le style Art nouveau à Nancy. Plus tard, ses réalisations vont préfigurer l’Art déco, puis l’incarner avec les Grands Magasins de la Samaritaine.

Une préfiguration de l’Art déco

Bien avant les magasins 2 et 3 de la Samaritaine qui le rendront célèbre, Henri Sauvage conçoit en 1911 un luxueux immeuble annonçant l’Art déco.

L’entreprise Majorelle est alors en pleine expansion et ouvre des dépôts-ventes à Paris, à Londres et à Berlin, ainsi que des magasins à Lyon et à Lille. L’immeuble accueille du rez-de-chaussée jusqu’au 2e étage des espaces d’exposition, puis aux 3e et 4e étage des bureaux et des ateliers au-dessus.

La verticalité des premiers étages exprime le caractère public des espaces d’exposition, renforcé par les grandes surfaces vitrées et la luxueuse décoration de mosaïques bleues et dorées. L’horizontalité de la façade est soulignée plus haut par les bow-windows occupant tout le 4e étage.

En 1919, Majorelle revend cet immeuble pour financer la reconstruction du magasin de la rue Saint-Georges à Nancy. L’entreprise décline après la guerre et ferme ses ateliers en 1956.

Pour l’architecte Henri Sauvage, voir également les HBM des Amiraux, l’immeuble à gradins de la rue Vavin, les Grands Magasins de la Samaritaine, les HBM rue Trétaigne, la Cité de l’Argentine, le cinéma Gambetta-Palace, le Studio Building, les HBM Boulevard de l’Hôpital.

Pour l’architecte Charles Sarazin, voir également la cité de l’Argentine, les HBM de la rue Trétaigne, les HBM Boulevard de l’Hôpital.

Sources :
Lapierre (Eric), Guide d’Architecture Paris 1900-2008, Paris, Pavillon de l’Arsenal, 2008.
Guide du Patrimoine Paris, sous la direction de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Hachette, 1994.
www.ecole-de-nancy.com

VISITES GUIDÉES