L’hôtel de Mazarin

L’hôtel de Mazarin

L'hôtel de Mazarin : la façade sur jardin vue de la rue Vaneau

L’hôtel de Mazarin : la façade sur jardin vue de la rue Vaneau

En 1703, l’architecte Jean Courtonne édifie un important hôtel particulier pour le compte de François de Gorge d’Entraigues. En 1729, le bâtiment est agrandi par l’architecte Germain Boffrand et redécoré par Claude III Audran.

En 1736, l’architecte Jean-Baptiste Leroux et l’ornemaniste Nicolas Pineau sont chargés d’importants travaux d’embellissement par la propriétaire, la duchesse de Mazarin. Ils donnent à l’hôtel son aspect actuel. Sous l’Empire, le maréchal Lannes fait redécorer les salons à l’antique.

L'hôtel de Mazarin : boiseries de l'un des deux salons Empire

L’hôtel de Mazarin : boiseries de l’un des deux salons Empire © Ministère de la Culture (France) – Médiathèque de l’architecture et du patrimoine – Diffusion RMN

En 1826, le percement de la rue Vaneau par l’architecte Rougevin ampute de moitié l’hôtel. En se promenant dans la rue Vaneau, on identifie très bien la partie subsistante de l’hôtel, qui était placé, selon la tradition, entre cour et jardin.

A la même époque, Rougevin a reconstruit l’intéressant bâtiment donnant sur la rue de Varenne : il présente un rare exemple de pignons de long-pan (versant principal d’un toit allongé).

Hôtel de mazarin : la façade sur le jardin vue de la rue Vaneau

Hôtel de Mazarin : la façade sur le jardin vue de la rue Vaneau

Pour l’architecte Jean-Baptiste Leroux, voir également l’hôtel d’Avaray, l’hôtel de Villars, l’hôtel Bourgeois de Boigne.

Source :
Colin-Bertin (Françoise), Guide du promeneur 7e arrondissement, Paris, Parigramme, 1995.

Adresse : 61 rue de Varenne

Métro : Varenne

Arrondissement : 7e

Téléphone :