L’hôpital La Rochefoucauld

L’hôpital La Rochefoucauld

Fondée en 1780, cette maison royale de santé est devenue aujourd’hui l’hôpital La Rochefoucauld, spécialisé dans la gériatrie.

L'hôpital La Rochefoucauld

L’hôpital La Rochefoucauld

Une maison royale de santé

En 1780, les frères de la Charité fondent une maison royale de santé avec le concours de Louis XVI. Construit par l’architecte Charles-François Viel (1745-1819), l’édifice est implanté en U. Il est bâti dans le style néo-classique.

Les façades blanches sont dépourvues d’éléments décoratifs, animées par de simples refends horizontaux. La porte d’entrée est précédée d’un petit portique à colonnes doriques soutenant un fronton courbe.

L’hôpital tire son nom actuel du duc de La Rochefoucauld-Liancourt, grand maître de la garde-robe sous Louis XV et Louis XVI, réputé pour sa philanthropie.

A l’origine, l’hospice accueille les vieux militaires et ecclésiastiques privés de fortune. Au moment de la Révolution, on ne comptait que 23 occupants pour tout le bâtiment…

L’hôpital La Rochefoucauld aujourd’hui

Transformé en hospice après la révolution, l’hôpital La Rochefoucauld est regroupé avec les hôpitaux Broca et La Collégiale : les trois établissements prennent en charge les pathologies gériatriques et sont un centre de référence contre la maladie d’Alzheimer.

L'hôpital La Rochefoucauld - L'ancien regard dans le jardin

L’hôpital La Rochefoucauld – L’ancien regard dans le jardin

Dans le jardin subsiste un intéressant regard approvisionnant en eau l’hôpital et raccordé à l’aqueduc d’Arcueil. Il approvisionnait autrefois le palais du Luxembourg.

Pour l’architecte Charles-François Viel, voir également l’hôpital Cochin, le Mont-de-Piété, la prison de la Petite Force, Les Petites Loges.

Sources :
Dansel (Michel), Guide du promeneur 14e arrondissement, Paris, Parigramme, 1997.
Gallet (Michel), Les architectes parisiens du XVIIIe siècle, Paris, Mengès, 1995.