L’église Saint-Séverin

L’église Saint-Séverin

L’église Saint-Séverin

A cet emplacement, un sanctuaire dédié à saint Séverin est attesté dès le VIe siècle. Une église paroissiale (la plus importante de la rive gauche) est reconstruite au XIIIe siècle puis agrandie au XIVe siècle. Suite à un incendie survenu en 1448, Saint-Séverin est en grande partie rebâtie durant la seconde moitié du XVe siècle dans le style gothique flamboyant. La tour et les trois premières travées de la nef datent de l’église du XIIIe siècle. Les piliers des bas-côtés de droite datent du XIVe siècle. Les travées suivantes de la nef sont reconstruites au XVe siècle. L’abside ainsi que le double déambulatoire datent de la même époque (1489-1495) et sont un chef d’œuvre de l’art gothique flamboyant. L’élément architectural le plus intéressant est une colonne torse, unique en son genre, située dans l’axe de la nef.

L’église Saint-Séverin : la façade : la colonne torse

A l’intérieur du sanctuaire, les vitraux datent de plusieurs époques. Les plus anciens remontent à la fin du XIVe siècle. De magnifiques vitraux ont été créés au XIXe siècle par Emile Hirsh et Edouard-Amédée Didron. Sur la façade occidentale, le portail de l’église Saint-Pierre-aux-Bœufs, datant du XIIIe siècle, est remonté en 1837. Cette église est détruite lors du percement de la rue d’Arcole. A côté de l’église subsistent les charniers Saint-Séverin de style gothique. En 1763, l’architecte Jules-Hardouin Mansart l’avait amputé de quelques travées pour édifier la chapelle de la Communion.

L’histoire de l’église Saint-Séverin est commentée au cours de la visite guidée du Quartier Latin.

L’église Saint-Séverin : la façade

Sources :
Guide du patrimoine Paris, sous la direction de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Paris, Hachette, 1994.
Patrimoine Histoire

L’église Saint-Séverin : le portail de l’église Saint-Pierre-aux-Bœufs remonté sur la façade

Adresse : 3 rue des Prêtres Saint-Séverin

Métro : Saint-Michel ou Cluny-La Sorbonne

Arrondissement : 5e

Téléphone :