Immeuble commercial
118 rue Réaumur

Immeuble commercial 118 rue Réaumur

Immeuble commercial rue Réaumur

Charles de Montarnal (1867-1947) livre ici son immeuble le plus flamboyant. La rue Réaumur est au tournant du XXe siècle le plus gros chantier de la capitale. La ville de Paris propose un concours de façade afin de rompre avec la monotonie et l’uniformité des immeubles haussmanniens.

En 1900, Montarnal est lauréat du concours du façade pour cet immeuble commercial. Il faut dire que le projet est hardi : une immense baie occupe toute la largeur de la parcelle. L’architecte utilise ici les possibilités offertes par la construction métallique (grandes portées, grandes surfaces vitrées). Il n’abandonne pour autant pas l’ornementation qui reste abondante et en partie inspirée de l’Art nouveau : arc en pierre réhaussé de feuillages stylisés, volutes et lucarnes très stylisées.

Pour l’architecte Charles de Montarnal, voir également l’immeuble commercial 130 rue Réaumur, l’immeuble commercial rue Louis Blanc, l’immeuble commercial rue Greneta, la maison Eymonaud.

Sources :
Lapierre (Eric), Guide d’architecture Paris 1900-2008, Paris, Pavillon de l’Arsenal, 2008.
Leborgne (Dominique), Guide du promeneur 2e arrondissement, Paris, Parigramme, 1995.

Adresse : 118 rue Réaumur

Métro : Sentier

Arrondissement : 2e

Téléphone :