Le Passage des Panoramas

Le Passage des Panoramas

Le théâtre des Variétés et l'entrée du passage des Panoramas

Le théâtre des Variétés et l’entrée du passage des Panoramas

En 1799, le passage des Panoramas est ouvert à l’emplacement de l’hôtel de Montmorency-Luxembourg. Son nom provient de l’attraction disposée à son entrée sur les Grands Boulevards. L’américain William Thayer y fait construire deux rotondes dans lesquelles sont exposés des « panoramas » : le principe consiste à montrer dans l’obscurité des toiles immenses reproduisant une ville entière. Une « Vue de Paris prise de l’avant du dôme central des Tuileries » et « L’Evacuation de Toulon par les Anglais en 1793 » sont les deux premiers paysages exposés; le succès est retentissant. En 1807, le théâtre des Variétés vient s’adosser au passage.

Le Passage des Panoramas

Le Passage des Panoramas

En 1831, les « Panoramas » sont démolis car passés de mode. A partir de 1834, plusieurs nouvelles ramifications sont ajoutées : les galeries Saint-Marc, Feydeau, Montmartre. Le théâtre des Variétés est alors relié au passage par la galerie des Variétés. Encore aujourd’hui, le passage des Panoramas a conservé beaucoup de charme grâce à ses vieilles boutiques comme celle du graveur Stern ouverte en 1837 (devenue un restaurant) ou du chocolatier Marquis (devenue un salon de thé). Depuis plusieurs années, il est devenu une adresse réputée grâce aux nombreux restaurants qui s’y sont installés, de la cave à vin au restaurant bistronomique.

Horaires d’ouverture : le passage est ouvert tous les jours de 6h à minuit.

L’histoire et l’architecture du Passage des Panoramas sont commentées dans la visite guidée des Passages Couverts.

Sources :
Leborgne (Dominique), Guide du promeneur 2e arrondissement, Paris, Parigramme, 1995.
Moncan de (Patrick), Le nouveau guide des passages de Paris, Paris, Editions du Mécène, 2011.

Adresse : 11 Boulevard Montmartre

Métro : Grands Boulevards ou Richelieu-Drouot

Arrondissement : 2e

Téléphone :