Le Musée Guimet

Le Musée Guimet

Le musée Guimet abrite les fabuleuses collections d’Arts asiatiques rassemblées par Emile Guimet.

Le Musée Guimet : la rotonde d'angle

Le Musée Guimet : la rotonde d’angle

Émile Guimet (1836-1918), industriel lyonnais, décide de faire bâtir à Paris un musée réunissant ses prestigieuses collections consacrées essentiellement aux religions de l’Égypte et aux Arts des pays d’Asie.

En 1888, l’architecte Charles Terrier édifie les bâtiments du musée dans un style inspiré du classicisme. Construit sur une parcelle en triangle, le musée comporte notamment deux grandes ailes donnant sur l’avenue d’Iéna et sur la place Marlène Dietrich, reliées par une rotonde d’angle . L’ancienne bibliothèque installée dans la rotonde est fameuse pour ses cariatides qui soutiennent la mezzanine.

Le Musée Guimet - façade latérale

Le Musée Guimet – façade latérale

Inauguré en 1889, le musée accueille aujourd’hui la plus grande collection d’Arts asiatiques au monde, hors de l’Asie, enrichie de nombreux legs et autres collections : Asie du sud-Est (Thaïlande, Indonésie, Birmanie, Laos, Cambodge), Inde, Chine, Japon, Corée, Asie centrale, Afghanistan et Pakistan, Himalaya. Les collections relatives à l’Egypte sont parties au musée du Louvre.

Le Musée Guimet - L'escalier

Le Musée Guimet – L’escalier

La très belle rénovation (1993-1996) du musée Guimet a été confiée aux architectes Henri et Bruno Gaudin. Ils ont donné la priorité à la lumière du jour et la création de perspectives ouvertes dans les 5.500m2 de galeries permanentes. Ils ont également créé un sublime escalier, à la fois doux et sensuel, articulant l’ensemble du musée.

Horaires d’ouverture : ouvert tous les jours sauf le mardi, de 10h à 18h.

Pour l’architecte Henri Gaudin, voir également le stade Charléty, le Centre d’Archives de Paris, le collège Tandou, les logements sociaux rue de Ménilmontant.

Pour l’architecte Bruno Gaudin, voir également le stade Charléty, l’hôpital Rothschild, la BNF site Richelieu, le centre culturel chinois.

Sources :
– Guide du promeneur 16e arrondissement, Marie-Laure Crosnier Leconte, Parigramme, 1995.
– Guide du patrimoine Paris, sous la direction de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Hachette, 1994.