La salle Cortot

La salle Cortot
La salle Cortot

La salle Cortot

L’ Ecole Normale de Musique de Paris est fondée en 1919 par Alfred Cortot (1877-1962), célèbre pianiste et chef d’orchestre, et Auguste Mangeot, directeur de la revue Le Monde musical. Cette école a pour but d’affirmer le rayonnement culturel de la France, et de former des enseignants et des virtuoses. En 1927, l’école s’installe au 114bis boulevard Malesherbes, dans un hôtel particulier donné par la Marquise de Maleissye. En 1928, Auguste Perret est chargé de bâtir la salle de concert de l’école qui prendra le nom de salle Cortot.

Situé rue Cardinet, le terrain est très contraignant : seulement 9 mètres en façade sur une profondeur de 29 mètres. Perret n’a d’autre choix que de placer la scène sur un des deux grands côtés, soit perpendiculairement à la façade sur rue. L’architecte imagine la salle de concert de 350 places comme “un coffre clos sculpturalement aménagé” et la façade aveugle exprimera cette intériorité. La façade est inspirée de l’antique mais rien n’y est superflu : la frise située sous la corniche évoque les métopes antiques et cache les bouches de ventilation de la salle. Son ossature est en béton et le remplissage en brique. Des panneaux de pierre de Semons poncée blanche la revêtent et lui apportent une belle finition lisse.

La salle Cortot

La salle Cortot ©salle Cortot

A l’intérieur de la salle, l’impression est toute autre car le béton est laissé apparent dans sa monumentalité comme au Théâtre des Champs-Elysées réalisé par le même architecte bien avant. Semi-circulaire, la salle est divisée en trois travées supportant les poutraisons qui forment un plafond à trois caissons. A l’inverse, les murs sont revêtus de fines plaques de contreplaqué en okoumé donnant une ambiance chaleureuse à l’ensemble. La salle Cortot dispose d’une acoustique exceptionnelle grâce à un système de diaphragmes en contreplaqué ouvert de fentes. Cortot dira d’ailleurs à son propos qu’elle sonne comme un Stradivarius.

Pour l’architecte Auguste Perret, voir également l’immeuble de la rue Franklin, le théâtre des Champs-Elysées, le Conseil économique et social, l’immeuble de la rue Raynouard, le Mobilier national, le garage Ponthieu, la maison-atelier Braque.

Sources :
Lapierre (Eric), Guide d’architecture Paris 1900-2008, Paris, Pavillon de l’Arsenal, 2008.
Martin (Hervé), Guide de l’architecture moderne à Paris, Paris, Alternatives, 2010.
Ecole Normale Cortot

Adresse : 78 rue Cardinet

Métro : Malesherbes

Arrondissement : 17e

Téléphone : 01 47 63 47 48