La résidence étudiante Pajol

La résidence étudiante Pajol

Livrée en juin 2011, la Résidence étudiante Pajol répond à la fois à la nécessité d’intégration urbaine tout en privilégiant des espaces de rencontre intimes et conviviaux.

Résidence étudiante Pajol - La façade sur rue

Résidence étudiante Pajol – La façade sur rue

L’idée motrice de ce projet de résidence étudiante (livré en juin 2011) est de répondre à la nécessité d’intégration urbaine tout en privilégiant des espaces de rencontre intimes et conviviaux pour les étudiants.

Une intégration urbaine indispensable

Sur la rue, le volume est dense : 3 blocs reprennent les alignements des immeubles voisins pour s’intégrer à la ville. Deux failles ainsi que la transparence du rez-de-chaussée (destiné au garage à vélos) offrent des perspectives vers le cœur de l’îlot.

La façade est recouverte de brique sombre, à l’image des immeubles en brique parisiens que l’on trouve surtout à la périphérie de la ville, sur les boulevards maréchaux. Les architectes de l’agence LAN ont également choisi de brouiller les pistes en juxtaposant par endroit la fenêtre de deux studios contigus de sort qu’on ne perçoit qu’une seule fenêtre de l’extérieur.

Résidence étudiante Pajol - Façades donnant sur le jardin

Résidence étudiante Pajol – Façades donnant sur le jardin

Une cour-jardin comme lien d’échange

Sur la cour, un grand jardin central de 17m x 17m est l’élément clef du projet. Telle un îlot haussmannien, la cour est entourée de volumes sur quatre côté, mais sur trois côtés, les hauteurs moindres des volumes offrent un ensoleillement généreux à la cour.

Cet espace extérieur a été pensé comme un lieu de rencontre et d’échange pour les étudiants. Il n’est pas le seul puisqu’on trouve à l’intérieur une laverie et une cafétéria. La matérialité des façades côté cour est déterminante : le bardage de bois crée une intimité et une sensation de douceur qui contraste avec l’agitation et le bruit de la rue.

Résidence étudiante Pajol - L'une des façades donnant sur le jardin

Résidence étudiante Pajol – L’une des façades donnant sur le jardin

Enfin, le système de circulation est très lisible : les circulations verticales sont situées aux quatre angles de la parcelle et sont éclairées naturellement. Le projet répond aux exigences du label « Habitat et Environnement », THPE.

Pour l’agence LAN Architecture, voir également l’immeuble de logements Paris XVII.

La résidence étudiante Pajol

La résidence étudiante Pajol

Source :
www.lan-paris.com

VISITES GUIDÉES