Logements sociaux rue Emile Durkheim

Logements sociaux rue Emile Durkheim

L’architecte Francis Soler livre en 1997 ce singulier immeuble de logements aux vitres sérigraphiées.

Logements sociaux, rue Emile Durkheim

Logements sociaux, rue Emile Durkheim

Livré en 1997, cet immeuble d’habitation est le premier construit à côté de la Bibliothèque François Mitterrand. L’architecte Francis Soler a travaillé sur la peau du bâtiment : les parois vitrées sont recouvertes de sérigraphies. Elles s’inspirent de fresque du palais Renaissance du Té à Mantoue, dessiné par Giulo Romano.

La seconde originalité du projet consiste dans les appartements livrées en plateaux libres. Ainsi, chaque habitant peut s’approprier l’espace et l’aménager à sa façon. Interrogés lors d’une interview, plusieurs habitants ont confié apprécier la liberté d’aménagement qu’il leur est offerte.

Logements sociaux, rue Emile Durkheim

Logements sociaux, rue Emile Durkheim

L’immeuble comporte 93 logements sociaux. Au rez-de-chaussée, volontairement plus opaque, sont concentrées des commerces et une crèche.

L’architecte Francis Soler a reçu le Grand prix national d’Architecture en 1990 pour le Centre de Conférences internationales. Prévu quai Branly, ce projet a été finalement abandonné au profit du Musée du quai Branly.

Pour l’architecte Francis Soler, voir également les Services centraux du ministère de la Culture, l’école maternelle rue Pelleport, l’immeuble de bureaux rue de Meaux, la cité saint-Chaumont, les logements rue Bernard Buffet.

Logements sociaux, rue Emile Durkheim

Logements sociaux, rue Emile Durkheim

VISITES GUIDÉES