Les vestiges
du Petit Arsenal

Les vestiges du Petit Arsenal

L'actuelle division Hémey, également appelée l'aile de la Vierge

L’actuelle division Hémey, également appelée l’aile de la Vierge

La courte vie du Petit Arsenal

Le Petit Arsenal était une fabrique de salpêtre servant à fabriquer la poudre à canon. Situé hors de la ville sur la rive gauche, ce site était jugé moins dangereux pour les habitants de Paris que celui de l’Arsenal situé sur la rive droite.

Bâtie vers 1634, cette fabrique est fermée vingt ans plus tard. A la place, Louis XIV décide alors de créer un hôpital général destiné aux mendiants. Il est constitué de cinq établissements : la Pitié, Scipion, Savonnerie, Bicêtre et la Salpêtrière. L’hôpital de la Salpêtrière est établi sur le site de l’ancien Petit Arsenal et en tire son nom. Cet hôpital est destiné aux femmes pauvres, abandonnées, invalides ou folles.

La cour sainte-Claire : à gauche la division Hémey, à droite la division Jacquard

La cour sainte-Claire : à gauche la division Hémey, à droite la division Jacquard

Les vestiges du Petit Arsenal

A l’intérieur de l’actuel hôpital de la Salpêtrière subsistent plusieurs édifices probablement antérieurs à 1656 (début de la construction des bâtiments de l’hôpital général de Paris). Ainsi, l’aile de la Vierge, appelée aujourd’hui division Hémey, faisait probablement partie de l’ancien château du Petit Arsenal. Elle occupe l’un des trois côtés de la cour Sainte-Claire.

L'actuelle buanderie, vestige du Petit Arsenal

L’actuelle buanderie, vestige du Petit Arsenal

Plus au nord, un petit bâtiment remarquable date de la fabrique de Salpêtre créée sous Louis XIII. Elancé avec sa toiture pentue, l’édifice en pierre de taille présente un rez-de-chaussée voûté qui s’appuie sur des contreforts visibles sur les façades principales. Il est affecté à la buanderie de l’actuel hôpital.

L'autre façade de l'actuelle buanderie, vestige du Petit Arsenal

L’autre façade de l’actuelle buanderie, vestige du Petit Arsenal

Sources :
Bonduelle (Michel), La Salpêtrière de Mazarin à Charcot, Société française d’Histoire de la Médecine, 3 octobre 1996.
Langlois (Gilles-Antoine), Guide du promeneur 13e arrondissement, Paris, Parigramme, 1996.

Adresse : 47-83 Bd de l'Hôpital

Métro : Gare d'Austerlitz

Arrondissement : 13e

Téléphone :