Le tribunal de Commerce

Le tribunal de Commerce

Le tribunal de commerce de Paris est un bâtiment caractéristique du style Second Empire.

Le tribunal de Commerce

Le tribunal de Commerce

A cet emplacement se dresse au Moyen-Age l’église Saint-Barthélémy. Au XVIIIe siècle, elle est démolie et remplacée par le théâtre de la Cité-Variété. En 1858, le théâtre est rasé pour laisser place à l’actuel tribunal de commerce.

Elevé par l’architecte Antoine-Nicolas Bailly, le bâtiment est un quadrilatère inspiré de l’hôtel de ville de Brescia en Italie. Sa façade principale, côté Ouest, est centrée sur un avant-corps à 5 arcades en plein cintre. L’ensemble des façades présente un abondant décor sculpté caractéristique du style Napoléon III : pilastes, frontons brisés, frises. Sur la façade Nord, les quatre statues à l’étage représentent la Loi, la Justice, la Fermeté et la Prudence.

Le tribunal de Commerce - Le vestibule

Le tribunal de Commerce – Le vestibule

A l’intérieur du bâtiments, un ample vestibule mène à l’escalier distribuant au premier étage la salle des Pas Perdus et les salles d’audience.

La coupole octogonale est axée sur le boulevard de Sébastopol. Elle serait inspirée d’une petite église remarquée par l’Empereur Napoléon III pendant la bataille de Solférino.

Le tribunal de Commerce - La salle des Pas Perdus

Le tribunal de Commerce – La salle des Pas Perdus

VISITES GUIDÉES