Le théâtre Hébertot

Le théâtre Hébertot

Le théâtre Hébertot

Le théâtre Hébertot

Un premier théâtre des Batignolles est élevé en 1830 par Besançon Souchet vers l’emplacement de l’actuelle cité Lemercier. Mais il doit rapidement fermer en 1833 à la demande de la famille Sevestre : cette famille bénéficie d’un privilège royal lui donnant l’exclusivité des salles de spectacle à la proximité de Paris.

Tout comme le théâtre de Montmartre (aujourd’hui théâtre de l’Atelier) et le théâtre de Belleville, le second théâtre des Batignolles est construit (en 1838) pour le compte de la famille Sevestre. En 1838, l’architecte Azémar édifie la salle pour Edouard et Jules Sevestre. En 1849, la salle est vendue puis reconstruite. Gaspari, Libert et Chotel lui donnent ses premières lettres de noblesse. Le théâtre Hébertot - La salle

Le théâtre Hébertot – La salle ©Laurencine LotEn 1906, Maurice Landay reprend le théâtre et le rebaptise « Théâtre des Arts ». Les plus grands comédiens s’y produisent : Sacha Guitry, Léo Delibes, Edwige Feuillère, Georges Pitoëff, Ludmilla Pitoëff, Charles Dullin. En 1940, le dramaturge Jacques Hébertot dirige la salle jusqu’à sa mort en 1970 : il y fait jouer Cocteau, Giraudoux, Camus, Malraux. Gérard Philippe y débute dans Sodome et Gomorrhe. Après Jean Desailly et Simone Valère, puis Jean-Laurent Cochet, Danièle et Pierre Franck dirigent le théâtre Hébertot depuis 2003. Ils ont créé une deuxième salle, le Petit Hébertot, d’une capacité de 110 places. La salle principale est un théâtre à l’italienne d’une capacité de 630 places.

Sources :
Trouilleux (Rodolphe), Guide du promeneur 17e arrondissement, Paris, Parigramme, 1995.
Théâtre Hébertot

Adresse : 78bis boulevard des Batignolles

Métro : Rome

Arrondissement : 17e

Téléphone : 01 43 87 23 23