Le théâtre
des Deux Anes

Le théâtre des Deux Anes
Le théâtre des Deux Anes - La façade d'origine

Le théâtre des Deux Anes – La façade d’origine

Au début du XXe siècle, les cabarets de chansonniers montmartrois sont pratiquement tous établis boulevard de Clichy, boulevard de Rochechouart et place Pigalle. Le plus célèbre d’entre eux est le Chat Noir, au 84 boulevard de Rochechouart. En 1910, un cabaretier nommé Stein ouvre un nouvel établissement au 100 boulevard de Clichy : « La Truie qui file ». Peinant à trouver son public, le cabaret de chansonniers change souvent de direction et de nom : « L’Araignée », « Le Porc-épic », « L’Epatant », « Les Truands »

Le théâtre des Deux Anes - Façade actuelle

Le théâtre des Deux Anes – Façade actuelle

En 1922, Roger Ferréol et André Dalh se rendent acquéreurs. Peu inspirés pour le rebaptiser, ils se comparent à des ânes et s’emparent ainsi d’un nouveau nom « Les Deux Anes » ! L’architecte Millon rhabille la façade, ornée de deux ânes en tenue de soirée. En 1928, le chanteur et librettiste Henri Albert (1889-1951) prend les rênes de l’établissement et lui donne ses lettres de noblesse. Tous les chansonniers passent désormais aux Deux Anes, dont la devise devient « Bien braire et laisser rire ».

Aujourd’hui, le théâtre des Deux Anes est dirigé par Jacques Mailhot, homme de radio à l’humour décoiffant. L’établissement est devenu la référence en matière de satire politique et ne désemplit pas. Parmi les chansonniers les plus populaires qui s’y produisent, citons Bernard Mabille, Michel Guidoni, Florence Brunold, Régis Mailhot, Jean Roucas, Thierry Rocher, Pierre Douglas, Guy Montagne et bien entendu Jacques Mailhot.

Sources :
Chadych (Danielle) et Leborgne (Dominique), Guide du promeneur 18e arrondissement, Paris, Parigramme, 1996.
Théâtre des Deux Anes

Adresse : 100 boulevard de Clichy

Métro : Blanche

Arrondissement : 18e

Téléphone : 01 46 06 10 26