Le théâtre
des Bouffes-Parisiens

Le théâtre des Bouffes-Parisiens

Le théâtre des Bouffes-Parisiens

Le théâtre des Bouffes-Parisiens – sa célèbre façade en bow-window

En 1826, le magicien et ventriloque Louis Comte fait construire le « théâtre des enfants » (ou théâtre Comte) où jouent de très jeunes comédiens. La salle s’adosse au passage Choiseul et dispose de deux entrées : passage Choiseul et rue Monsigny. En 1846, une loi interdisant de faire jouer les enfants de moins de 15 ans décide Louis Comte à céder la programmation du théâtre à son fils. En 1855, le compositeur Jacques Offenbach est le directeur de la salle des Bouffes-Parisiens située au carré Marigny; il souhaite ouvrir une seconde salle pour accueillir des spectacles l’hiver. Il loue le théâtre Comte et le baptise « Bouffes d’Hiver » (celui du carré Marigny est baptisé « Bouffes d’Eté »). En 1859, la salle du passage Choiseul prend l’actuel nom de Bouffes-Parisiens. En 1863, la salle est reconstruite par l’architecte Théodore Charpentier.

Le théâtre des Bouffes-Parisiens - La salle

Le théâtre des Bouffes-Parisiens – La salle ©Bouffes-Parisiens 

A partir de la fin du XIXe siècle, de nouveaux auteurs y jouent leurs pièces : Gaston Serpette, Claude Terrasse, Robert de Flers, Gaston Arman de Caillavet. En 1913, Gustave Quinson (directeur des théâtres du Palais-Royal, du Gymnase et du Vaudeville) y programme des créations de Sacha Guitry et d’Henri Bernstein. De 1929 à 1958, Albert Willemetz y programme des opérettes. Il produit également des pièces d’auteur tels que Jean Cocteau, Sacha Guitry, Roger Ferdinand. A partir de 1958, le théâtre des Bouffes-Parisiens s’oriente plus vers des pièces de boulevard interprétées par des artistes de renom : Maria Pacôme, Sophie Desmarets, Jean Poiret, Robert Hirsch, Pierre Mondy, Jean Le Poulain, Marthe Mercadier, Jacqueline Maillan. De 1986 à 2007, le théâtre est dirigé par le comédien Jean-Claude Brialy. A sa mort, son compagnon et collaborateur Bruno Finck le remplace et s’associe à Dominique Dumond. Le théâtre présente une façade originale avec un immense bow-window métallique appliqué au 1er étage.

Sources :
Leborgne (Dominique), Guide du promeneur 2e arrondissement, Paris, Parigramme, 1995.
Les Bouffes parisiens

Adresse : 4 Rue Monsigny

Métro : Quatre Septembre

Arrondissement : 2e

Téléphone : 01 42 96 92 42