Le passage
des Deux-Sœurs

Le passage des Deux-Sœurs

Le passage des deux sœurs

Le passage des deux sœurs

Ce passage est ouvert vers 1780 entre la rue du Faubourg Montmartre et la rue Coquenard (actuelle rue Lamartine) ; il mesure alors une longueur de 238 mètres.

Le passage des deux sœurs

Le passage des deux sœurs

A l’origine, il porte le nom de « cour des Chiens ». En 1807, il est appelé « Cul-de-sac Coypel ». Vers 1815, il prend son nom actuel de passage des Deux-Sœurs, en référence à ses propriétaires, les deux sœurs Coypel.

Le passage des deux sœurs

Le passage des deux sœurs

A partir de 1830, une école d’équitation et un manège sont implantés dans le passage, dirigé successivement par Tassarini puis François Leblanc. Le manège brûle en 1850.

Le passage des deux sœurs

Le passage des deux sœurs

En 1858, le passage est éventré à l’occasion de l’ouverture des rues Lafayette et de Châteaudun. Aujourd’hui, seule sa partie Sud subsiste. Au niveau du n°2 rue de Châteaudun, on aperçoit encore un goulet, trace de son ancien tronçon Nord, occupé par un supermarché Franprix.

Le passage des deux sœurs

Le passage des deux sœurs

Le passage des Deux-Sœurs est fermé à chacune de ses extrémités par une grille (celle situé rue Lafayette semble ouverte). Si l’on compare une photographie prise vers 1866 et une photographie actuelle, on constate que sa physionomie n’a pas changé si ce n’est un ravalement des façades. Ce passage pavé, très tranquille, longe de petites maisons basses et des immeubles d’habitation.

Sources :
Goldemberg (Maryse), Guide du promeneur 9e arrondissement, Paris, Parigramme, 1997.
www.ling.fi/RATS/BAUCHER_FR/ManegesParis19eSiecle.htm

Adresse : 42 rue du Faubourg Montmartre et 56 rue Lafayette

Métro : Cadet

Arrondissement : 9e

Téléphone :