Le parc de Méréville

Le parc de Méréville

 

Le parc de Méréville

Un château de style Renaissance

L’actuel château fut reconstruit à partir de 1688 par Pierre Delpech, un conseiller du roi qui deviendra marquis de Méréville en 1709 : il fait édifier un nouveau logis, encadré des deux tours datant du manoir précédent. Son fils Jean fait aménager la demeure dans le style Renaissance. Un jardin à la français est également créé.

Le richissime Jean-Jacques de Laborde

En 1784, le château est acquis par Jean-Jacques de Laborde, un richissime financier devenu fermier-général (charge très lucrative) puis banquier de la cour sous Louis XVI (voir l’hôtel de Laborde à Paris). Laborde fait ajouter deux ailes au Nord et au Sud tandis. Il charge les architectes Benoît-Vincent Barré et François Bélanger de redécorer les intérieurs.

Le parc de Méréville

Un remarquable jardin anglo-chinois

Le jardin est d’abord redessiné par Bélanger. En 1786, le peintre et dessinateur de jardins Hubert Robert (1733-1808) prend sa suite. C’est à lui qu’on attribue la conception du petit et du grand parc. Dans un engouement pour les parcs à l’anglaise, il fait aménager des amas de rochers rappelant la Suisse, des ruines, des ponts, une grotte et des fabriques. Ces dernières (celles subsistant en 1899) ont été remontées dans le parc voisin de Jeurre. Hubert Robert fait également détourner la rivière la Juine pour créer un ensemble de méandre, îles et lacs. Des cascades ajoutent également des effets sonores. Parc d’évasion, à la fois sublime et sauvage interrogeant le rapport de l’homme à la nature, Méréville reste un enchantement.

Aujourd’hui, on peut tout de même admirer l’unique vestige du petit parc, la colonne Trajane. Le grand parc a conservé un certain nombre d‘édifices anciens : quelques fabriques, une chapelle, le pont des roches et les ruines du moulin. Quant au château, fort délabré, il fut acquis en 2000 par le Conseil Général de l’Essonne et restauré, remettant en valeur certaines pièces dotées d’intéressants décors anciens.Des visites guidées payantes permettent de découvrir les intérieurs.

Le parc de Méréville

Horaires d’ouverture : domaine ouvert gratuitement.
. Du 1er week-end d’avril au dernier week-end d’octobre
. Les Mercredis, samedis, dimanches et jours fériés
. De 10 h à 18 h (Avril, Mai, Septembre et Octobre), et de 10 h à 20 h (Juin, Juillet et Août)

Source :
Guide du patrimoine Ile-de-France, sous la direction de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Paris, Hachette, 1992.

Adresse : rue Victor-Hugo 91660 Méréville

Métro :

Arrondissement :

Téléphone :